Ces moments de bonheur, ces midis d’incendie

Auteur


Parution: Octobre 2016
Pages: 1184
Format: 132mm x 198mm
Prix: 66.95 $
ISBN: 978-2-221-14629-3


Ces moments de bonheur, ces midis d’incendie

Plus qu’aucun autre, ce nouveau livre de Jean d’Ormesson embrasse tout son univers romanesque et intellectuel. Mêlant oeuvres de fiction, chroniques, dialogues et discours, il traverse tous les domaines de son imaginaire et de sa pensée. Il témoigne aussi de ses passions, admirations et engagements qui ont fait de lui, depuis plus d’un demi-siècle, un écrivain de premier plan, apprécié par d’innombrables lecteurs pour sa virtuosité littéraire et sa liberté d’esprit.
Entre romans et confessions, Qu’ai-je donc fait, La Création du monde et Une fête en larmes, tous trois publiés chez Robert Laffont entre 2005 et 2008, gravitent autour des thèmes qui lui sont chers et qu’il n’a cessé d’explorer et d’approfondir. Les charmes et les enivrantes beautés du monde, les fêtes de l’amour et du soleil, entre rires et larmes, entre volupté et mélancolie. Les origines de l’univers, les mystères vertigineux de l’espace et du temps, la fascinante et inépuisable odyssée de la connaissance et du savoir.
Dans Odeur du temps et Saveur du temps, parus aux éditions Héloise d’Ormesson en 2007 et 2009, Jean d’Ormesson proclame avec la vivacité, le sens de l’émerveillement et la jubilation qu’on lui connaît, son amour de la littérature, de l’art et de la vie. Il évoque ses voyages, célèbre avec tendresse et ferveur ses auteurs favoris et amis les plus intimes, tout en répliquant avec humour et malice à ses meilleurs « ennemis » tels que Bernard Frank. Il mélange les genres, de la politique à la science et à la philosophie, comme autant de périples enchanteurs qui le conduisent de Plutarque à Soljenitsyne, d’Arsène Lupin à Édith Piaf, de Paul Morand à Jorge Amado, sans jamais l’éloigner de ses rivages de prédilection, ceux de la Méditerranée, de l’Inde ou du Brésil.
Ce volume « Bouquins » rassemble aussi les trois grands discours d’académie prononcés par Jean d’Ormesson en hommage à Marguerite Yourcenar, Michel Mohrt et Simone Veil, textes dans lesquels s’expriment les valeurs qu’il a toujours défendues, les combats qui ont été les siens, comme son art et son goût de l’amitié.
On retrouvera ici l’un de ses livres les plus attachants et les moins connus, Tant que vous penserez à moi (Grasset, 1992), issu de ses entretiens avec Emmanuel Berl dont il fut le visiteur et l’interlocuteur assidu. « L´image même de l’intelligence », écrit-il en saluant cet aîné secret et prestigieux, « mélancolique et gai », avec qui il ne manquait pas de similitudes.

AUTEUR

Jean d'Ormesson

Né en 1925, membre de l’Académie française, Jean d’Ormesson a été directeur du Figaro. Il a publié trente-cinq livres dont deux volumes dans la collection « Bouquins » et Une autre histoire de la littérature française. Depuis quarante ans tous ses ouvrages ont rencontré un immense succès, entre autres Au plaisir de Dieu, La Gloire de l’Empire, Mon dernier rêve sera pour vous, La Douane de mer, Histoire du Juif errant, Voyez comme on danse, Et toi mon cœur, pourquoi bats-tu, La Création du monde, C’est une chose étrange à la fin que le monde.

Suggestions