L’Âme des soleils noirs

Auteur


Parution: 01Septembre 2010
Pages: 324
Format: 130mm x 205mm
Prix: 41.95 $
ISBN: 978-2-260-01840-7


L’Âme des soleils noirs

Fuyant le marasme de sa vie parisienne, Asia s’est réfugiée dans la petite ville de son enfance. Entre une histoire bancale avec un homme marié, la garde de Marcelle – une vieille dame indigne qu’elle adore – et une improbable collaboration au journal local, elle attend de trouver la force de s’arracher à cette existence médiocre où elle s’enlise. Sa vie bascule le jour où une enfant du coin disparaît. Seule journaliste sur place, elle passe au journal télévisé et son image furtive surgit dans l’appartement parisien d’Iris, une jeune romancière à succès qui coule des jours heureux avec Clara, sa compagne. Quand elles avaient dix ans, Iris et Asia étaient inséparables. Jusqu’au jour où la famille d’Iris a précipitamment quitté la ville. Les deux petites filles ne se sont plus jamais revues. Les fantômes du passé refont alors surface poussant Iris à retourner en secret sur les lieux de son enfance. Suivie par Clara, intriguée et jalouse. Et c’est ainsi que les trois femmes se retrouvent dans cette ville étouffante où tout le monde s’épie et garde pour soi ses pires secrets, chacune en quête d’une vérité cachée. Quant à Marcelle, il s’avérera, malgré ses pertes de mémoire, qu’elle en savait plus qu’on ne le présumait. Après Marguerite, Françoise et moi, récit autobiographique en forme d’hommage aux femmes écrivains ayant influencé sa vie, Danièle Saint-Bois se lance audacieusement dans le genre du thriller dont elle se réapproprie les codes tout en conservant son style singulier. Construit comme une poupée russe, ce roman nous entraîne dans une sombre intrigue policière dont découle une seconde trame plus effrayante encore que la première. Avec sa verve inénarrable et cette écriture franche et directe qu’on lui connaît, Danièle Saint-Bois crée des personnages forts et volontaires à qui elle prête son regard peu amène sur l’humanité. Mais, une fois encore, ce sont les femmes qui sauvent l’honneur !

AUTEUR

Daniele Saint-Bois

À Arudy (Béarn) où elle vit, Danièle Saint-Bois se consacre à l'écriture. Elle a publié, entre autres, Galápagos, Galápagos (Stock, 1979), La Reine de Barcelone (Albin Michel, 1990) et, aux Éditions Julliard, Le Ravin de la femme sauvage (1999), Dies Irae (2005), Marguerite, Françoise et moi (2009), L'Âme des soleils noirs (2010) et Villa Bianca (2012).

Suggestions