Le Voyage en Corse

Auteur


Parution: 15Juin 2009
Pages: 1248
Format: 132mm x 198mm
Prix: 61.95 $
ISBN: 978-2-221-10035-6


Le Voyage en Corse

Après un indispensable rappel chronologique brossant un panorama historique de la Corse depuis les origines jusqu’aux années 2000, la première partie de l’ouvrage est consacrée à l’île en tant qu’identité : chaque voyageur, de génération en génération, de Sénèque à Matisse, a découvert une société humaine avec ses traditions, ses moeurs, ses coutumes. Chacun y a promené un oeil naïf ou prévenu, mais jamais indifférent. Et chacun a dressé un véritable constat : un territoire insulaire, beaucoup plus riche que le prétend la vulgate traditionnelle, assez riche pour être rebelle au suzerain génois comme à tout autre « envahisseur » car l’île a toujours été une plaque tournante traditionnellement convoitée par toutes les puissances maritimes (les Phocéens, les Grecs, les Romains, les Étrusques, les Carthaginois, les Pisans, les Aragonais, les Anglais). La deuxième partie est géographique : Balzac, Flaubert, Dumas, Maupassant et une foule d’autres voyageurs nous entraînent à parcourir les sites avec eux : sites historiques où archéologiques foulés par Prosper Mérimée. L’émotion est là sous nombre de plumes, féminines notamment, dont celle de Miss Campbell. La troisième et dernière partie de l’ouvrage constitue un dictionnaire original et inédit des personnages qui ont visité la Corse ou qui ont accueilli ces visiteurs. Ainsi, cet ouvrage est un parcours initiatique, à la fois mise en perspective historique du pays et indispensable guide touristique à objectif tout autant culturel (au sens large) que littéraire. Les autochtones s’y côtoient (Sampiero, Paoli, Napoléon) au côté des « pinzuti » en voyage.

AUTEUR

Michel Vergé-Franceschi

Professeur de classe exceptionnelle à l'université François-Rabelais de Tours, Michel Vergé-Franceschi est un auteur confirmé. Lauréat de l'Académie française plusieurs fois, de l'Académie des sciences morales et politiques, de nombreux prix littéraires (deux fois lauréat du Prix du livre de la région Corse, lauréat des prix Meurand, Neptunia, ACORAM, Francioni) pour ses travaux (une soixantaine de livres), il a pris ici la suite de ses ancêtres Antoine de Ruffi, auteur en 1642 de la première Histoire de Marseille, du fils et continuateur de celui-ci, Jean-Baptiste de Ruffi (1696), et l'abbé de Porrade, l'un des fondateurs de l'Académie de Marseille au XVIIIe siècle.

Suggestions