Les Indociles

Auteur


Parution: Février 2016
Pages: 234
Format: 130mm x 205mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-260-02411-8


Les Indociles

Olympe est une galeriste aussi ambitieuse que talentueuse dont l’existence se partage entre Paris et New York. Sa vie sentimentale consiste à séduire indifféremment hommes et femmes, pour se lasser aussi vite, sans se soucier des ravages qu’elle provoque. Lorsqu’elle rencontre Paul, un scientifique pointu, père et mari fidèle, au coeur pur, elle tente dans un premier temps de ne pas chercher à inscrire cette nouvelle proie à son tableau de chasse. Elle l’incite plutôt généreusement à acheter une toile d’un artiste inconnu pour lequel elle s’est prise de passion. Ce peintre ignoré, vieil homme nommé Solal, vit tel un ours à Perpignan, dans le quartier gitan, rétif à la moindre compromission et forcément allergique au jeu des mondanités parisiennes. Convaincue qu’il s’agit d’un génie, Olympe se lance comme défi, aidée par sa jeune stagiaire Khalia, de le faire connaître de tous. Et pour convaincre un homme aussi intègre et hors des modes que Solal, il lui faudra déployer toute son énergie. Tout comme pour attirer Paul dans ses filets, car son désir et son instinct de prédatrice se sont remis en marche. Mais rien n’arrête Olympe, surtout quand l’enjeu paraît inaccessible.

Dans ce roman d’une grande finesse psychologique, au style nerveux, presque musical, Murielle Magellan dresse le portrait plus vrai que nature d’un Dom Juan au féminin, créature irrésistible et vénéneuse, toute en contradictions, capable à la fois de mettre à la lumière, contre l’avis de tous, un artiste ignoré et méprisé, et de se consumer d’amour pour un homme en quelques semaines. En cela, elle est une indocile, un être qui ne se range finalement dans aucune case, comme le sont aussi, à leur façon, Paul, Khalia et Solal.
Les Indociles, qui nous livre au passage une réflexion sur la création, décrit surtout le jeu subtil entre légèreté, engagement et liberté, et n’est pas sans rappeler Les Liaisons dangereuses. Bien que, dans ce cas précis, Valmont soit une femme.

AUTEUR

Murielle Magellan

Murielle Magellan a d'abord écrit pour le théâtre et la télévision. Sa pièce Pierre et Papillon ou l'Histoire d'un amour décalé, prix Cinéâtre-Beaumarchais, succès public et critique, est jouée en Avignon puis à Paris au Théâtre des Mathurins. En 2004, Bernard Murat monte Traits d'union avec François Marthouret et Caroline Silhol. Coauteur de Petits meurtres en famille, pour France 2 (avec Elsa Zylberstein, Bruno Todeschini, Marius Colucci... Globe de cristal 2006), et de La Joie de vivre, adaptée du roman d'Émile Zola et réalisée par Jean-Pierre Améris, elle écrit également pour le cinéma. Chez Julliard, elle a déjà publié Le Lendemain Gabrielle en 2007. Un refrain sur les murs est son deuxième roman

Suggestions