Les invasions quotidiennes

Auteur


Parution: Avril 2014
Pages: 240
Format: mm x mm
Prix: 24.95 $
ISBN: 978-2-260-02118-6


Les invasions quotidiennes

Rompant sans crier gare avec la gravité de ses précédents livres, Mazarine Pingeot s’adonne avec naturel au genre plus léger de la comédie. Et révèle à travers son personnage de Joséphine F., qui, depuis son divorce, converse plus facilement avec les philosophes morts (ou les animaux) qu’avec les hommes vivants, un humour moderne et corrosif.

Depuis quelque temps, rien ne tourne plus rond dans la vie de Joséphine Fayolle (pour ceux qui l’ignorent, un   « nom » de la littérature jeunesse, spécialiste ès histoires d’animaux handicapés). D’abord, c’est son ex-mari, père de ses deux garçons, qui ne semble pas vraiment d’accord sur le sens du mot « séparation », et continue à maintenir le siège, déployant une imagination sans borne, à inventer ce qui pourrait enquiquiner Joséphine — tous les moyens sont bons pour rester dans sa vie. Ensuite, c’est l’inspiration qui lui fait faux bond, au moment même où Joséphine doit faire ses preuves — son éditrice, mère putative et éternelle alliée, prend sa retraite, et l’inconnu qui la remplace s’impatiente de lire les premières pages de son prochain livre. Et puis, ce matin-là, choisissant l’instant où son banquier l’appelle pour lui parler de son découvert, c’est son lave-vaisselle qui la lâche. Le début de la fin. Ou alors… le début d’une nouvelle vie ? S’inventant un double gaffeur et borderline (et un père employé de la SNCF), Mazarine Pingeot raconte avec Joséphine Fayolle cette génération de femmes encore jeunes, mère d’enfants en bas âge, fraichement séparées, qui rêvent un impossible retour à l’insouciance et la liberté de leur vingt ans. Scotchée à son iPhone devenu son plus fidèle compagnon, son héroïne aux faux airs de Charlotte Gainsbourg (son modèle depuis qu’elle a vu, à dix ans, L’Effrontée) traîne sa silhouette maladroite et ses questions existentielles de jeune femme de quarante ans en quête d’amour au fil de mésaventures quotidiennes croustillantes.

AUTEUR

Mazarine Pingeot

Normalienne, agrégée et professeure de philosophie, Mazarine Pingeot a déjà publié dix livres tous chez Julliard (dont Bouche cousue, Le Cimetière des poupées et Bon petit soldat) à l’exception d’Entretien avec Descartes, publié chez Plon.

Suggestions