Inspiré par la nature grandiose du Québec, Maxime Jolivel remporte le Prix du récit Radio-Canada

Le vendredi 22 septembre 2023 – « Vingt-deux heures. Nous y voilà. Le sentier se dévoile timidement sous les rayons blafards de nos lampes frontales. Nos pieds nous guident, ils le sentent. Sa texture est différente. Son bruit aussi : on croirait marcher sur un vieux plancher de frêne décrépit. » Voilà l’environnement du texte de Maxime Jolivel, Histoires de pêche, qui remporte le Prix du récit Radio-Canada 2023.

Véritable tremplin pour les écrivaines et les écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada sont ouverts à toute personne qui écrit, de façon amateur ou professionnelle. Ils récompensent chaque année les meilleurs poèmes, nouvelles et récits inédits soumis au concours. Le jury était composé cette année de Mélikah Abdelmoumen, Catherine Ethier et de Robert Lalonde. Les trois membres se sont d’ailleurs exprimé en ces termes : « Rythmé, à la fois savant et sobre, fort bien écrit, le récit séduit et force sans lourdeur le lecteur à percevoir un lien essentiel entre la nature sauvage et notre propre nature, également sauvage, mais, quant à elle, perplexe devant l’immensité et le mystère. On entend le silence, on accompagne le héros dans sa quête. Et derrière le point de départ du récit, en apparence banal, se cache l’immensité d’une expérience du monde. »

À titre de lauréat du Prix du récit Radio-Canada 2023, Maxime Jolivel recevra une bourse de 6000 $, offerte par le Conseil des arts du Canada. Les quatre finalistes se partageront 4000 $, offerts par le Conseil des arts du Canada.

Maxime Jolivel, Ph. D., est géographe. Franco-canadien, il immigre au Québec en 2007 pour poursuivre des études de doctorat au Centre d’études nordiques de l’Université Laval, à Québec. Après avoir enseigné la géologie et la géomorphologie à l’Université du Québec à Rimouski pendant plusieurs années, il se tourne vers l’archéologie où son expertise permet de faire ressurgir les anciens paysages du Québec, depuis les premières incursions autochtones il y a 12 000 ans, jusqu’à l’arrivée des Européens. Parallèlement, il collabore occasionnellement avec des magazines de vulgarisation scientifique français. Son premier livre, Inspiration sauvage – Côte-Nord, une plongée dans la vaste nature sauvage du Bouclier canadien est disponible depuis février dernier.

Inspiré par la nature grandiose du Québec, Maxime Jolivel remporte le Prix du récit Radio-Canada