Brefs aperçus sur l’éternel féminin

Auteur


Parution: 15Mai 2006
Pages: 288
Format: 135mm x 215mm
Prix: 27.95 $
ISBN: 978-2-221-10161-2


Brefs aperçus sur l’éternel féminin

Un livre écrit par un homme perpétuellement intéressé par les femmes et dont rien, venant d'elles, n'a jamais atteint le moral, ralenti l'élan sexuel, ni douché l'enthousiasme... Une peintre russe, une paysanne sorcière, une bimbo dans le jardin du Luxembourg, quatre ou cinq petites filles, une séduisante créature noire dans un bar africain, une intellectuelle qui différencie Don Juan et Casanova, une Bretonne qui nage dans la mer déchaînée, une Polonaise libérée, une beauté scandinave handicapée, deux vieilles filles voyeuses, une mystérieuse aristocrate italienne...
À chaque rencontre, le narrateur s'enchante de leur étrangeté. C'est elle qui le frappe le plus. Aux yeux d'un homme, les femmes sont folles plus ou moins. Ou incompréhensibles. Ne sont-elles pas simplement naturelles ? Ce qui par conséquence rendrait l'homme emprunté voire artificiel. Comment savoir ? En les fréquentant, bien sûr, et le plus souvent possible. Avec un oeil d'entomologiste, grisé par l'objet de ses études, amusé à plein temps.
A l'aide d'un humour admiratif, d'une tendre ironie et d'une curiosité respectueuse, le héros pratique un art de séduire digne des succès que lui vaut sa délicieuse obsession.

Un livre écrit par un homme perpétuellement intéressé par les femmes et dont rien, venant d’elles, n’a jamais atteint le moral, ralenti l’élan sexuel, ni douché l’enthousiasme… Une peintre russe, une paysanne sorcière, une bimbo dans le jardin du Luxembourg, quatre ou cinq petites filles, une séduisante créature noire dans un bar africain, une intellectuelle qui différencie Don Juan et Casanova, une Bretonne qui nage dans la mer déchaînée, une Polonaise libérée, une beauté scandinave handicapée, deux vieilles filles voyeuses, une mystérieuse aristocrate italienne…
À chaque rencontre, le narrateur s’enchante de leur étrangeté. C’est elle qui le frappe le plus. Aux yeux d’un homme, les femmes sont folles plus ou moins. Ou incompréhensibles. Ne sont-elles pas simplement naturelles ? Ce qui par conséquence rendrait l’homme emprunté voire artificiel. Comment savoir ? En les fréquentant, bien sûr, et le plus souvent possible. Avec un oeil d’entomologiste, grisé par l’objet de ses études, amusé à plein temps.
A l’aide d’un humour admiratif, d’une tendre ironie et d’une curiosité respectueuse, le héros pratique un art de séduire digne des succès que lui vaut sa délicieuse obsession.

AUTEUR

Denis Grozdanovitch

Denis Grozdanovitch est l'auteur de deux livres publiés chez José Corti : Petit Traité de désinvolture et Rêveurs et nageurs, qui ont été l'objet de nombreuses et élogieuses critiques.

Suggestions