Derniers soupirs, grands secrets


Parution: 26Janvier 2009
Pages: 264
Format: 135mm x 215mm
Prix: 43.95 $
ISBN: 978-2-221-11067-6


Derniers soupirs, grands secrets

Quand un proche décède, chacun reconnaît qu’un certain temps est nécessaire pour faire son deuil et se remettre de cette épreuve. Néanmoins, force est de constater que dans notre société où tout va de plus en plus vite et où les rituels traditionnels disparaissent, on aurait plutôt tendance à occulter ces moments et essayer de les oublier pour vite tourner la page.
Selon la psychologue Elisabeth Horowitz, la tendance contemporaine à fuir la réalité du deuil et à ne pas revenir sur un décès mal défini, consécutif à une maladie, un suicide ou un assassinat, serait à l’origine de bien des difficultés dans notre parcours de vie. Même des années après le deuil, le mensonge et la dissimulation autour de la mort nuiraient à l’expression de notre instinct de vie et de nos forces créatives.
Pour se libérer concrètement de ces influences négatives et paralysantes, l’auteur préconise d’enquêter sur le passé familial, car la connaissance des causes organiques de la mort n’aide pas à éviter les répercussions inconscientes de celle-ci. Il faut pouvoir remettre en perspective les changements d’activité qui ont précédé la mort (divorce, maladie, déménagement, disparition d’un conjoint, naissance…). Et plus loin encore : traquer les histoires qui se répètent, ou les prénoms récurrents au sein d’une même famille, faire correspondre les dates anniversaires… Les nombreux exemples présents dans ce livre permettront à chacun de trouver des pistes pour élucider son passé familial et provoquer des changements heureux.

Suggestions