Ils recomposent, je grandis

Auteur


Parution: 25Février 2008
Pages: 300
Format: 135mm x 215mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-221-10610-5


Ils recomposent, je grandis

En 1999, 1,6 million d'enfants vivaient en famille recomposée, plus de un million avec un parent géniteur et un beau-parent, 1,1 million avec un demi-frère ou une demi-soeur : au total, plus de trois enfants sur dix n'appartiennent pas à une famille traditionnelle... Si ces données chiffrées ne cessent d'augmenter (entre 1990 et 1999, le nombre de familles recomposées a augmenté de 10 % et le nombre d'enfants qui y vivaient de 11 %) et rendent l'éclatement familial plus banal, ils ne signifient pas pour autant que ce soit plus facile à vivre pour ces enfants, ni pour les couples concernés...
Voici le livre indispensable pour sortir des recettes-miracles qui ne fonctionnent pas ! Il s'agit surtout, au-delà de l'envie de bien faire et de vivre heureux à tout prix, de considérer cette construction comme une aventure dont on ne peut maîtriser tous les paramètres. Il serait vain, voire dangereux, pour la nouvelle famille de vouloir échapper aux doutes et aux remises en cause... propres finalement à toute famille ! En revanche, en respectant l'enfant au fil de chacune des étapes de son développement et en faisant preuve de souplesse à l'égard des autres (enfant, beaux-enfants, conjoint, ex, grands-parents...) et de soi-même, il semble plus aisé de « tricoter » cette nouvelle famille !
Loin des points de vue médiatiques ou juridiques, Catherine Jousselme s'appuie sur sa pratique et partage ici ses analyses de pédopsychiatre sur la garde alternée, le rôle du père, la place des grands-parents et l'arrivée de nouveaux enfants... et conclut : il y a une vie derrière le traumatisme que constituent un divorce et une recomposition familiale !

En 1999, 1,6 million d’enfants vivaient en famille recomposée, plus de un million avec un parent géniteur et un beau-parent, 1,1 million avec un demi-frère ou une demi-soeur : au total, plus de trois enfants sur dix n’appartiennent pas à une famille traditionnelle… Si ces données chiffrées ne cessent d’augmenter (entre 1990 et 1999, le nombre de familles recomposées a augmenté de 10 % et le nombre d’enfants qui y vivaient de 11 %) et rendent l’éclatement familial plus banal, ils ne signifient pas pour autant que ce soit plus facile à vivre pour ces enfants, ni pour les couples concernés…
Voici le livre indispensable pour sortir des recettes-miracles qui ne fonctionnent pas ! Il s’agit surtout, au-delà de l’envie de bien faire et de vivre heureux à tout prix, de considérer cette construction comme une aventure dont on ne peut maîtriser tous les paramètres. Il serait vain, voire dangereux, pour la nouvelle famille de vouloir échapper aux doutes et aux remises en cause… propres finalement à toute famille ! En revanche, en respectant l’enfant au fil de chacune des étapes de son développement et en faisant preuve de souplesse à l’égard des autres (enfant, beaux-enfants, conjoint, ex, grands-parents…) et de soi-même, il semble plus aisé de « tricoter » cette nouvelle famille !
Loin des points de vue médiatiques ou juridiques, Catherine Jousselme s’appuie sur sa pratique et partage ici ses analyses de pédopsychiatre sur la garde alternée, le rôle du père, la place des grands-parents et l’arrivée de nouveaux enfants… et conclut : il y a une vie derrière le traumatisme que constituent un divorce et une recomposition familiale !

AUTEUR

Catherine Jousselme

Catherine Jousselme est professeur de pédopsychiatrie à Paris-XI. Directrice du Service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent de la Fondation Vallée à Gentilly, elle est en outre inscrite à l'Institut de psychanalyse de Paris. Elle est aussi l'auteur (sous le nom de Catherine Graindorge) de Comprendre l'enfant malade (Dunod 2005) et Quand bébé grandit (Éditions Leduc.s, 2006). Ils recomposent, Je grandis est son premier livre chez Robert Laffont.

Suggestions