Journal du ghetto

Auteur

Traducteur


Parution: Octobre 2018
Pages: 208
Format: 122mm x 182mm
Prix: 15,95 $
ISBN: 978-2-221-19181-1


Journal du ghetto

Traducteur
En 1913, Janusz Korczak, Juif polonais et pédagogue de notoriété internationale, fonde La Maison des orphelins. En 1939, lorsque l'Allemagne envahit la Pologne, il accompagne « ses » enfants dans le ghetto de Varsovie, refusant de fuir seul et de les abandonner. Il mène alors une lutte de chaque jour afin de leur trouver de la nourriture et de leur dispenser de l'amour et quelques instants de joie. C'est en mai 1942, quelques mois avant d'être déporté avec ses pupilles à Treblinka, où il mourra dans les chambres à gaz, qu'il entreprend la rédaction de ce Journal, témoignage bouleversant d'humanité et de dignité qui a été miraculeusement conservé. Dans l'adversité, la fièvre et l'angoisse les plus extrêmes, Korczak y décrit l'enfer du ghetto. Il démontre en même temps quel écrivain il était, doué d'un humour cinglant et d'une plume remarquablement sensible. « Un témoignage littéraire et humaniste. »Télérama

En 1913, Janusz Korczak, Juif polonais et pédagogue de notoriété internationale, fonde La Maison des orphelins.
En 1939, lorsque l’Allemagne envahit la Pologne, il accompagne « ses » enfants dans le ghetto de Varsovie, refusant de fuir seul et de les abandonner. Il mène alors une lutte de chaque jour afin de leur trouver de la nourriture et de leur dispenser de l’amour et quelques instants de joie. C’est en mai 1942, quelques mois avant d’être déporté avec ses pupilles à Treblinka, où il mourra dans les chambres à gaz, qu’il entreprend la rédaction de ce Journal, témoignage bouleversant d’humanité et de dignité qui a été miraculeusement conservé. Dans l’adversité, la fièvre et l’angoisse les plus extrêmes,
Korczak y décrit l’enfer du ghetto. Il démontre en même temps quel écrivain il était, doué d’un humour cinglant et d’une plume remarquablement sensible.

« Un témoignage littéraire et humaniste. »Télérama

AUTEUR

Janusz Korczak

Janusz Korczak est né à Varsovie en 1878. Il étudie la médecine et se spécialise en pédiatrie. En 1913, il abandonne ses activités à l'hôpital pour se consacrer tout entier à l'orphelinat qu'il a créé. Il meurt en 1942, gazé à Treblinka avec « ses » orphelins. Il est également l'auteur de plusieurs ouvrages de renom traduits en vingt-sept langues et plébiscités par les parents et les éducateurs du monde entier.

Suggestions