L’exécution de Provence

Auteur


Parution: 29Avril 2004
Pages: 272
Format: 153mm x 240mm
Prix: 35.95 $
ISBN: 978-2-221-10110-0


L’exécution de Provence

Luberon, 1545. Alors que François Ier s'inquiète des progrès du protestantisme qui, depuis l'Allemagne et Genève, gagne la France, une paisible population d'immigrants piémontais établis depuis un siècle dans le Luberon va faire les frais du zèle propitiatoire du parlement de Provence. On les dit vaudois, adeptes d'une hérésie condamnée par l'Église; on les assimile aux protestants. Le puissant parlement de Provence obtient du roi un arrêt vouant le village de Mérindol à la destruction. Le 15 avril 1545, l'exécution commence. En une semaine, une armée de cinq mille hommes s'abat sur le pays, brûlant, massacrant...Portée par une langue qui n'hésite pas à emprunter à l'époque ses couleurs et ses accents, l'Histoire nous emporte, tout comme ses acteurs. Personnage parmi les personnages, François Ier, mais aussi le baron Jean Maynier d'Oppède, président du parlement de Provence, ses amis fort intéressés à mettre la main sur les terres des vaudois, les hommes de guerre... Une seule personne s'oppose à «l'exécution», et c'est une femme: la dame de Cental.Avec la rigueur de l'historien et la liberté du romancier, Patrice Amarger livre une réflexion sur l'exercice du pouvoir, ses décisions aberrantes, ses dramatiques conséquences.

Luberon, 1545. Alors que François Ier s’inquiète des progrès du protestantisme qui, depuis l’Allemagne et Genève, gagne la France, une paisible population d’immigrants piémontais établis depuis un siècle dans le Luberon va faire les frais du zèle propitiatoire du parlement de Provence. On les dit vaudois, adeptes d’une hérésie condamnée par l’Église; on les assimile aux protestants. Le puissant parlement de Provence obtient du roi un arrêt vouant le village de Mérindol à la destruction. Le 15 avril 1545, l’exécution commence. En une semaine, une armée de cinq mille hommes s’abat sur le pays, brûlant, massacrant…Portée par une langue qui n’hésite pas à emprunter à l’époque ses couleurs et ses accents, l’Histoire nous emporte, tout comme ses acteurs. Personnage parmi les personnages, François Ier, mais aussi le baron Jean Maynier d’Oppède, président du parlement de Provence, ses amis fort intéressés à mettre la main sur les terres des vaudois, les hommes de guerre… Une seule personne s’oppose à «l’exécution», et c’est une femme: la dame de Cental.Avec la rigueur de l’historien et la liberté du romancier, Patrice Amarger livre une réflexion sur l’exercice du pouvoir, ses décisions aberrantes, ses dramatiques conséquences.

AUTEUR

Patrice Amarger

Patrice Amarger, en marge d'une carrière bancaire, est un passionné de l'Histoire. De 1995 à 1997, il a publié chez Robert Laffont une immense fresque retraçant l'invasion de l'Europe par les Mongols au XIIIe siècle : La Domination du monde.

Suggestions