La paresse de Dieu

Auteur


Parution: 21Avril 1998
Pages: 216
Format: 130mm x 205mm
Prix: 36.95 $
ISBN: 978-2-260-01417-1


La paresse de Dieu

Le fringant réalisateur de " La Fille de dos " va vite déchanter. Son film est un flop. Mais, à sa manière, Raphaël est un philosophe, un fataliste conscient que le monde est laissé en carafe par le bon vieux barbu, trop paresseux pour régler le destin des meilleurs, trop envieux pour ne pas entraver la route des hommes qui se prennent pour des créateurs. Soit, puisqu'il faut renoncer à la justice divine, Raphaël trouvera seul les voies impénétrables du succès, dût-il tuer pour cela. L'opportunité aura les traits de la star du cinéma français : Karina Brion. Elle a été sa petite amie sur les bancs de la fac et même si le pseudonyme, la chirurgie esthétique et la volonté l'ont transformée en vedette méconnaissable, elle n'a pas oublié son premier amour et se prête de nouveau à une idylle, certes plus orageuse et clandestine, mais suffisante pour que Raphaël imagine son meilleur scénario, la plus cynique des machinations dont Karina sera la victime consentante.

Jeune producteur en vogue, réalisateur, scénariste, comédien à l'occasion, Laurent Bénégui est comme un poisson dans les eaux du septième art. Et c'est tout naturellement qu'il y plonge son quatrième roman, un polar qui ne laisse aucune place au hasard, dont la morale est plus conforme aux attentes du lecteur qu'à celles de la loi, une comédie satirique à laquelle ne manque ni les paillettes ni la Croisette, ni les plateaux de tournage enfiévrés ni les bureaux de production feutrés, ni le décorum ni l'envers du décor.

Le fringant réalisateur de  » La Fille de dos  » va vite déchanter. Son film est un flop. Mais, à sa manière, Raphaël est un philosophe, un fataliste conscient que le monde est laissé en carafe par le bon vieux barbu, trop paresseux pour régler le destin des meilleurs, trop envieux pour ne pas entraver la route des hommes qui se prennent pour des créateurs. Soit, puisqu’il faut renoncer à la justice divine, Raphaël trouvera seul les voies impénétrables du succès, dût-il tuer pour cela. L’opportunité aura les traits de la star du cinéma français : Karina Brion. Elle a été sa petite amie sur les bancs de la fac et même si le pseudonyme, la chirurgie esthétique et la volonté l’ont transformée en vedette méconnaissable, elle n’a pas oublié son premier amour et se prête de nouveau à une idylle, certes plus orageuse et clandestine, mais suffisante pour que Raphaël imagine son meilleur scénario, la plus cynique des machinations dont Karina sera la victime consentante.

Jeune producteur en vogue, réalisateur, scénariste, comédien à l’occasion, Laurent Bénégui est comme un poisson dans les eaux du septième art. Et c’est tout naturellement qu’il y plonge son quatrième roman, un polar qui ne laisse aucune place au hasard, dont la morale est plus conforme aux attentes du lecteur qu’à celles de la loi, une comédie satirique à laquelle ne manque ni les paillettes ni la Croisette, ni les plateaux de tournage enfiévrés ni les bureaux de production feutrés, ni le décorum ni l’envers du décor.

AUTEUR

Laurent Bénégui

De livre en livre, Laurent Bénégui poursuit sa conquête de lecteurs de plus en plus nombreux à savourer la fécondité de son imagination et cette façon totalement personnelle de plonger ses héros dans des aventures extravagantes, mais toujours imparablement cohérentes. Ce talent rare n'a pas échappé aux producteurs (d'autant qu'il est par ailleurs réalisateur) et ses deux derniers romans, Le jour où j'ai voté pour Chirac et SMS, sont en cours d'adaptation au cinéma.

http://www.laurent-benegui.fr/

Suggestions