La part du mort

Auteur


Parution: 01Avril 2004
Pages: 416
Format: 140mm x 225mm
Prix: 39.95 $
ISBN: 978-2-260-01644-1


La part du mort

En 1988, le commissaire Llob tente d'empêcher la justice algérienne de gracier un dangereux psychopathe. Il ne peut pas deviner qu'il vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage... La libération de ce meurtrier est le premier acte d'une machination terrifiante ourdie par certains maîtres du pouvoir algérien pour éliminer l'un des leurs. Pour que le coup soit imparable, il doit être cautionné par un homme libre, intègre, obstiné, intransigeant. Un fonctionnaire dont personne ne peut soupçonner qu'il puisse se laisser manipuler par quiconque. Le commissaire Llob est parfait pour ce rôle. Mais acceptera-t-il de s'effacer comme il est prévu qu'il le fasse? Au fil de son enquête, Llob devra comprendre ce qui s'est passé au cours d'une nuit d'août 1962 quand des familles entières de harkis ont dû affronter la haine des combattants de l'Armée de libération. Quels comptes ont été réglés au cours de ces massacres? Quels secrets ont été enfouis dans les charniers creusés sous les taillis? Yasmina Khadra poursuit ici son implacable autopsie de la société algérienne. Sans aucune concession, avec cette force et cette lucidité qui ont fait le succès de ses romans précédents et lui ont permis d'être traduit dans tous les pays d'Europe et aux États-Unis, il continue de brosser le portrait de ce peuple généreux qui avait toutes les raisons de croire à son épanouissement avant que la cupidité boulimique de ses dirigeants et leurs effroyables manipulations le fassent basculer dans sa propre négation.

http://www.yasmina-khadra.com

En 1988, le commissaire Llob tente d’empêcher la justice algérienne de gracier un dangereux psychopathe. Il ne peut pas deviner qu’il vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage… La libération de ce meurtrier est le premier acte d’une machination terrifiante ourdie par certains maîtres du pouvoir algérien pour éliminer l’un des leurs. Pour que le coup soit imparable, il doit être cautionné par un homme libre, intègre, obstiné, intransigeant. Un fonctionnaire dont personne ne peut soupçonner qu’il puisse se laisser manipuler par quiconque. Le commissaire Llob est parfait pour ce rôle. Mais acceptera-t-il de s’effacer comme il est prévu qu’il le fasse?
Au fil de son enquête, Llob devra comprendre ce qui s’est passé au cours d’une nuit d’août 1962 quand des familles entières de harkis ont dû affronter la haine des combattants de l’Armée de libération. Quels comptes ont été réglés au cours de ces massacres? Quels secrets ont été enfouis dans les charniers creusés sous les taillis?
Yasmina Khadra poursuit ici son implacable autopsie de la société algérienne. Sans aucune concession, avec cette force et cette lucidité qui ont fait le succès de ses romans précédents et lui ont permis d’être traduit dans tous les pays d’Europe et aux États-Unis, il continue de brosser le portrait de ce peuple généreux qui avait toutes les raisons de croire à son épanouissement avant que la cupidité boulimique de ses dirigeants et leurs effroyables manipulations le fassent basculer dans sa propre négation.

http://www.yasmina-khadra.com

AUTEUR

Yasmina Khadra

Yasmina Khadra est l'auteur de la trilogie Les Hirondelles de Kaboul, L'Attentat et Les Sirènes de Bagdad. La plupart de ses romans, dont À quoi rêvent les loups, L'Écrivain, L'Imposture des mots et Cousine K, sont traduits dans 42 pays. Ce que le jour doit à la nuit– Meilleur livre de l'année 2008 pour le magazine LIRE et prix France Télévisions 2008 – a été adapté au cinéma par Alexandre Arcady en 2012. L'Attentat a reçu, entre autres, le prix des libraires 2006. Son adaptation cinématographique par le réalisateur Ziad Doueiri sort le 1er mai 2013 sur les écrans. Présenté dans plusieurs festivals, le film a déjà reçu le prix du Public à Bastia et L'Étoile d'or à Marrakech. Une adaptation théâtrale de L'Attentat est également prévue en 2013.
Son site Internet : www.yasmina-khadra.com

Suggestions