Le sens du vent

Auteur

Traducteur


Parution: 24Octobre 2002
Pages: 408
Format: 135mm x 215mm
Prix: 42.95 $
ISBN: 978-2-221-09552-2


Le sens du vent

Traducteur

«Le Sens du vent» est le dernier roman de Iain M. Banks appartenant à la série de la Culture dont tous les précédents ont paru dans la collection «Ailleurs & Demain»: «L’Usage des armes», «L’Homme des jeux», «Une forme de guerre» et «Excession».La Culture est une société interstellaire, bienveillante, cynique, et riche de tant de savoirs et de pouvoirs que chacun peut y mener une vie de loisirs en voyant pratiquement tous ses désirs réalisés. Elle est largement gérée par des Intelligences Artificielles.Elle attache une grande importance à l’art. Et c’est pourquoi le compositeur Chelgrien (non humain) Ziller, de réputation galactique, a été prié par l’I.A. du monde artificiel orbital Masaq’ de créer une symphonie lorsque la lumière d’une ancienne nova, résultat de la destruction d’une étoile dans une guerre, huit siècles plus tôt, atteindrait enfin ce monde.Ziller, le Chelgrien, a abandonné sa planète d’origine et son peuple dont la violence lui répugne. Cette même violence a provoqué une guerre entre la Culture et les Chelgriens. La Culture l’a emporté, mais un noyau de fanatiques Chelgriens envisage toujours d’en découdre. Et lorsque Ziller apprend qu’un Chelgrien est envoyé sur Masaq’ pour le rencontrer et en principe pour lui demander de revenir sur son monde d’origine, il flaire un piège et refuse de recevoir l’ambassadeur, malgré les pressions des services de la Culture.Il craint en effet d’être assassiné… Mais la réalité est bien plus atroce. L’ambassade masque un autre piège tendu à la Culture: la destruction pure et simple de l’orbitale Masaq’ et la mort de ses milliards d’habitants, pour une obscure raison religieuse.Comme toujours chez Banks, une intrigue en cache une autre, et un piège est logé dans le piège du piège. L’auteur en profite pour préciser sa description de la société galactique en nous faisant découvrir des mondes d’un exotisme prodigieux. C’est brillant, surprenant, passionnant, déroutant. On n’oubliera pas la description de l’aérosphère, bulle d’air dérivant dans l’espace loin de toute zone habitée, peuplée par de gigantesques béhémots, sortes de dirigeables vivants et intelligents.

AUTEUR

Iain M. Banks

Né en 1954, Écossais pur malt et partisan de l'indépendance de l'Écosse, Iain Banks publie ses romans de littérature générale sous son nom et ses romans de science-fiction sous le pseudonyme de Iain M. Banks. Il est décédé le 9 juin 2013.

Son site Internet : www.iain-banks.net

Suggestions