Le sexe des larmes

Auteur


Parution: 10Octobre 2002
Pages: 176
Format: 135mm x 215mm
Prix: 27.95 $
ISBN: 978-2-221-09748-9


Le sexe des larmes

C'est en tant que psychiatre, mais aussi en humaniste, que Patrick Lemoine analyse dans cet essai le poids des larmes dans nos comportements d'hier et d'aujourd'hui.De la sécrétion mécanique aux larmes de l'inconscient, le pleur a de nombreuses fonctions. Et ces larmes sont, pour une plus grande part, le fait de la femme, qui dissipe son agressivité en parlant et en pleurant tandis que l'homme l'exprime avec ses poings... «Depuis quand les hommes ne pleurent-ils plus?», s'interroge Roland Barthes. Différences physiologiques, génétiques, psychologiques, culturelles et sociales... on peut raconter, à travers l'histoire des larmes, celle des hommes et des femmes. Si dans l'Antiquité les plus mâles héros pleurent, si les sanglantes défaites font encore sangloter au Moyen Âge, et si les artistes romantiques ont souvent la larme à l'oeil, les sanglots, dans l'histoire de l'humanité, sont bien l'apanage des femmes. Aux hommes la création et l'expression active, aux femmes les débordements lacrymaux... Mais attention, il semble qu'un partage plus équitable des larmes entre les hommes et les femmes s'annonce... Messieurs, à vos mouchoirs!

C’est en tant que psychiatre, mais aussi en humaniste, que Patrick Lemoine analyse dans cet essai le poids des larmes dans nos comportements d’hier et d’aujourd’hui.De la sécrétion mécanique aux larmes de l’inconscient, le pleur a de nombreuses fonctions. Et ces larmes sont, pour une plus grande part, le fait de la femme, qui dissipe son agressivité en parlant et en pleurant tandis que l’homme l’exprime avec ses poings… «Depuis quand les hommes ne pleurent-ils plus?», s’interroge Roland Barthes. Différences physiologiques, génétiques, psychologiques, culturelles et sociales… on peut raconter, à travers l’histoire des larmes, celle des hommes et des femmes. Si dans l’Antiquité les plus mâles héros pleurent, si les sanglantes défaites font encore sangloter au Moyen Âge, et si les artistes romantiques ont souvent la larme à l’oeil, les sanglots, dans l’histoire de l’humanité, sont bien l’apanage des femmes. Aux hommes la création et l’expression active, aux femmes les débordements lacrymaux… Mais attention, il semble qu’un partage plus équitable des larmes entre les hommes et les femmes s’annonce… Messieurs, à vos mouchoirs!

AUTEUR

Patrick Lemoine

Patrick Lemoine est psychiatre, docteur en neurosciences et en biologie humaine. Il a publié de nombreux ouvrages, dont, aux Éditions Robert Laffont, L'enfer de la médecine... est pavé de bonnes intentions (2005), Séduire, comment l'amour vient aux humains (2004), Le Sexe des larmes (2002).

Suggestions