Les brûlures d’août

Auteur


Parution: 01Février 2001
Pages: 324
Format: 135mm x 215mm
Prix: 39.95 $
ISBN: 978-2-221-09156-2


Les brûlures d’août

Née une aube d'été, alors qu'un incendie menace la métairie où travaillent ses parents, au coeur des Landes, Quitterie Ducasse, jeune femme aux cheveux roux de fougères d'automne, brûle de passion pour la vie. Promise au rude labeur et à la soumission, elle refuse son destin. Ni Étienne, le fils trop choyé des propriétaires, ni Louis, le jeune socialiste, ne lui offrent sa liberté... Après une révolte des résiniers, elle fuit à Bordeaux et découvre le monde de la ville. Puis vient la Première Guerre mondiale. L'absence des hommes ouvre aux femmes les portes des usines, des ateliers et des commerces. Mais seule, Quitterie doit lutter plus que les autres, surtout si elle refuse d'être enchaînée aux volontés et aux sentiments des hommes...Après «Les Femmes de l'ombre», Agnès Claverie nous ramène, cette fois-ci au tout début du XXe siècle, dans sa région, et nous raconte la vie des gemmeurs landais qui récoltent la résine, et celle de Bordeaux. Mais c'est aussi une description sensible de la vie difficile que menaient les femmes à cette époque, qu'elles soient paysannes ou grandes bourgeoises.

Née une aube d’été, alors qu’un incendie menace la métairie où travaillent ses parents, au coeur des Landes, Quitterie Ducasse, jeune femme aux cheveux roux de fougères d’automne, brûle de passion pour la vie. Promise au rude labeur et à la soumission, elle refuse son destin. Ni Étienne, le fils trop choyé des propriétaires, ni Louis, le jeune socialiste, ne lui offrent sa liberté… Après une révolte des résiniers, elle fuit à Bordeaux et découvre le monde de la ville. Puis vient la Première Guerre mondiale. L’absence des hommes ouvre aux femmes les portes des usines, des ateliers et des commerces. Mais seule, Quitterie doit lutter plus que les autres, surtout si elle refuse d’être enchaînée aux volontés et aux sentiments des hommes…Après «Les Femmes de l’ombre», Agnès Claverie nous ramène, cette fois-ci au tout début du XXe siècle, dans sa région, et nous raconte la vie des gemmeurs landais qui récoltent la résine, et celle de Bordeaux. Mais c’est aussi une description sensible de la vie difficile que menaient les femmes à cette époque, qu’elles soient paysannes ou grandes bourgeoises.

AUTEUR

Agnès Claverie

Agnès Claverie est née le 13 août 1943 à Bordeaux. Elle est la fille du journaliste et historien Henri Amouroux. Après avoir été documentaliste au Monde, elle a tenu un restaurant en Sologne avec son mari. Elle est l'auteur des ouvrages Les Femmes de l'ombre et Les Brûlures d'août, tous deux parus aux Éditions Robert Laffont.

Suggestions