Les deux moitiés du ciel

Auteur


Parution: 01Juin 1999
Pages: 400
Format: 153mm x 240mm
Prix: 39.95 $
ISBN: 978-2-221-08749-7


Les deux moitiés du ciel

Dès son enfance, une passion folle, presque charnelle, lie Henri Deleuze à la cathédrale de Reims, à l'ombre de laquelle il grandit. Henri reste des heures à contempler "la grande montagne", comme il l'appelle. Elle l'attire, l'exalte, lui donne envie de toucher le ciel des deux mains. C'est à ses pieds qu'il découvre sa vocation : il sera architecte. Au cours de son enfance rémoise, il devient l'ami du bossu Hugain, rouquin difforme et sensuel à qui il ouvre son coeur, et se fait un ennemi implacable, le beau Robert Boisseau, aussi séduisant que pervers, qui lui voue une haine tenace. Sur cette scène dominée par la montagne en pierre taillée, apparaît Catherine Vinci, fille d'immigrés italiens, l'autre "moitié du ciel", qui disputera à la cathédrale la passion d'Henri. Pour elle, les monuments ne sont que de vieilles pierres. Pourquoi s'y consacrer, alors que seuls les hommes comptent, que le monde est en plein bouleversement, et qu'elle veut y jouer son rôle. Alors que leur amour à eux explose sous les charpentes de la nef, s'annonce plus fort et plus éblouissant que toutes les cathédrales du monde ? Août 1914 : l'Europe s'enflamme. La cathédrale est bombardée, pratiquement détruite. Catherine disparaît dans la tourmente. Henri est mobilisé ; il survit miraculeusement aux tranchées ; blessé, on le démobilise. De retour à Reims, il découvre le désastre. Et décide de reconstruire la cathédrale. En vingt ans, il accomplira presque seul l'oeuvre de milliers d'hommes en trois siècles. Il réalisera ce qui pour notre époque relève de l'impossible : construire une cathédrale. Détruite en 1914, la cathédrale de Reims fut reconstruite en vingt ans par un homme, Henri Deneux. Jean-Philippe Chatrier s'est librement inspiré de lui pour le personnage central de son roman, l'homme qui réinvente, en plein vingtième siècle, le métier de bâtisseur de cathédrales. Un grand roman populaire, servi par une écriture remarquable.

Dès son enfance, une passion folle, presque charnelle, lie Henri Deleuze à la cathédrale de Reims, à l’ombre de laquelle il grandit. Henri reste des heures à contempler « la grande montagne », comme il l’appelle. Elle l’attire, l’exalte, lui donne envie de toucher le ciel des deux mains. C’est à ses pieds qu’il découvre sa vocation : il sera architecte. Au cours de son enfance rémoise, il devient l’ami du bossu Hugain, rouquin difforme et sensuel à qui il ouvre son coeur, et se fait un ennemi implacable, le beau Robert Boisseau, aussi séduisant que pervers, qui lui voue une haine tenace. Sur cette scène dominée par la montagne en pierre taillée, apparaît Catherine Vinci, fille d’immigrés italiens, l’autre « moitié du ciel », qui disputera à la cathédrale la passion d’Henri. Pour elle, les monuments ne sont que de vieilles pierres. Pourquoi s’y consacrer, alors que seuls les hommes comptent, que le monde est en plein bouleversement, et qu’elle veut y jouer son rôle. Alors que leur amour à eux explose sous les charpentes de la nef, s’annonce plus fort et plus éblouissant que toutes les cathédrales du monde ? Août 1914 : l’Europe s’enflamme. La cathédrale est bombardée, pratiquement détruite. Catherine disparaît dans la tourmente. Henri est mobilisé ; il survit miraculeusement aux tranchées ; blessé, on le démobilise. De retour à Reims, il découvre le désastre. Et décide de reconstruire la cathédrale. En vingt ans, il accomplira presque seul l’oeuvre de milliers d’hommes en trois siècles. Il réalisera ce qui pour notre époque relève de l’impossible : construire une cathédrale. Détruite en 1914, la cathédrale de Reims fut reconstruite en vingt ans par un homme, Henri Deneux. Jean-Philippe Chatrier s’est librement inspiré de lui pour le personnage central de son roman, l’homme qui réinvente, en plein vingtième siècle, le métier de bâtisseur de cathédrales. Un grand roman populaire, servi par une écriture remarquable.

AUTEUR

Jean-Philippe Chatrier

Jean-Philippe Chatrier a été, entre autres, chanteur, comédien, modèle, puis journaliste, avant de se consacrer entièrement à l'écriture. Après Les Deux Moitiés du ciel (Robert Laffont, 1999), L'Année des jumeaux est son deuxième roman.

Suggestions