Les Violences sournoises dans le couple

Auteur


Parution: 30Mai 2011
Pages: 336
Format: 153mm x 240mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-221-12476-5


Les Violences sournoises dans le couple

Les violences sournoises dans le couple engendrent des souffrances dont on ne mesure pas toujours les conséquences. En effet, les victimes de partenaires amoureux aux agissements pervers sortent laminés de l'histoire conjugale. Car, si les racines de ces perturbations graves de la personnalité gisent dans le psychisme de leur auteur, les effets se manifestent principalement dans la relation. Autrement dit la souffrance est transférée chez l'autre. Pour Isabelle Levert, psychologue, cette violence conjugale, des plus pernicieuses, doit être exposée au grand jour et dénoncée parce qu'elle touche à l'équilibre psychique et aux assises de l'estime de soi - l'amour de soi, la confiance en soi et l'image de soi.
Isabelle Levert entreprend ici de décrypter chacun de ces dysfonctionnements. Quelles en sont les racines ? Comment les relations dérapent-elles ? Quel est le déclencheur de la volte-face ? Comment le conjoint procède-t-il pour soumettre son partenaire et l'inciter à poursuivre une aventure devenue désagréable, voire toxique ? Les nombreuses situations de vie présentées témoignent du pouvoir mortifère de ces échanges et de l'enracinement d'un sentiment d'impuissance qui étouffe toute velléité de rébellion jusqu'à ce que la victime trouve les ressources pour prononcer un « non » irrévocable - premier mot d'un être qui renaît à sa vie.
Cri de révolte contre la banalisation de la violence conjugale psychique manifeste ou silencieuse, ce livre est également une invitation pour toutes les proies qui ont payé le prix fort des larmes et qui ont vu s'éteindre leurs rêves à se débarrasser de la honte et à briser la loi du silence. Beaucoup d'entre elles devront recourir à une psychothérapie pour se reconstruire et recouvrer leur identité. De leur côté, les bourreaux ont aussi besoin d'un travail sur eux-mêmes car on ne devient pas mythomane, paranoïaque ou pervers sans une histoire infantile difficile, traumatique... Mais rares sont ceux qui ont le courage de se remettre en question, première étape vers la guérison.

Les violences sournoises dans le couple engendrent des souffrances dont on ne mesure pas toujours les conséquences. En effet, les victimes de partenaires amoureux aux agissements pervers sortent laminés de l’histoire conjugale. Car, si les racines de ces perturbations graves de la personnalité gisent dans le psychisme de leur auteur, les effets se manifestent principalement dans la relation. Autrement dit la souffrance est transférée chez l’autre. Pour Isabelle Levert, psychologue, cette violence conjugale, des plus pernicieuses, doit être exposée au grand jour et dénoncée parce qu’elle touche à l’équilibre psychique et aux assises de l’estime de soi – l’amour de soi, la confiance en soi et l’image de soi.
Isabelle Levert entreprend ici de décrypter chacun de ces dysfonctionnements. Quelles en sont les racines ? Comment les relations dérapent-elles ? Quel est le déclencheur de la volte-face ? Comment le conjoint procède-t-il pour soumettre son partenaire et l’inciter à poursuivre une aventure devenue désagréable, voire toxique ? Les nombreuses situations de vie présentées témoignent du pouvoir mortifère de ces échanges et de l’enracinement d’un sentiment d’impuissance qui étouffe toute velléité de rébellion jusqu’à ce que la victime trouve les ressources pour prononcer un « non » irrévocable – premier mot d’un être qui renaît à sa vie.
Cri de révolte contre la banalisation de la violence conjugale psychique manifeste ou silencieuse, ce livre est également une invitation pour toutes les proies qui ont payé le prix fort des larmes et qui ont vu s’éteindre leurs rêves à se débarrasser de la honte et à briser la loi du silence. Beaucoup d’entre elles devront recourir à une psychothérapie pour se reconstruire et recouvrer leur identité. De leur côté, les bourreaux ont aussi besoin d’un travail sur eux-mêmes car on ne devient pas mythomane, paranoïaque ou pervers sans une histoire infantile difficile, traumatique… Mais rares sont ceux qui ont le courage de se remettre en question, première étape vers la guérison.

AUTEUR

Isabelle Levert

Isabelle Levert est psychologue clinicienne et psychothérapeute. Après «Les Violences sournoises dans le couple» (Robert Laffont, 2011), «Les Violence sournoises dans la famille» est son deuxième livre.

Suggestions