N’allez pas croire que l’herbe soit plus verte… elle est plus loin et puis c’est tout

Auteur


Parution: 02Juin 2005
Pages: 234
Format: 135mm x 215mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-221-10328-9


N’allez pas croire que l’herbe soit plus verte… elle est plus loin et puis c’est tout

Judith n’aurait jamais dû prétendre avoir été couronnée reine des majorettes trois années de suite. L’inscription de cette mention fantaisiste sur son curriculum vitae va l’entraîner dans une série d’aventures extravagantes… Car c’est bizarrement le détail qui attire Madame Brisepaille, épouse choyée mais compliquée, propriétaire de l’étrange hôtel de nuit d’une petite ville de province. Elle engage donc la jeune femme comme réceptionniste. L’occasion pour Judith de découvrir les habitants de Bassebourg, tous plus loufoques les uns et que les autres, ainsi que ses futurs collègues, Madeleine Kwa et Zabriel Arcosse, qui sans l’avoir rencontrée la détestent déjà…Déjantés et cocasses, animés par des logiques irréfutables, les habitants de Bassebourg conduisent leurs affaires et leurs amours d’une façon pour le moins surprenante. Monsieur Brisepaille, homme d’affaires dynamique qui fabrique des élastiques pour queue de mouton; sa femme qui rêve à des gloires improbables; Madeleine Kwa qui déteste l’humanité; Zabriel Arcosse, ex-chasseur de fauves, ex-gigolo, futur suicidaire; Monsieur Flaque, qui observe bien mais raconte mal; le père Grossemiette, persuadé qu’il rencontrera un jour une sainte; un bibliothécaire fou; un jardinier adorable et séduisant; un commissaire de police qui pourchasse les criminels comme d’autres mettent à mort les taureaux accompagnent les tribulations de Judith. Dans un décor envahi de plantes vertes, d’églises fragiles, de souterrains tortueux, de bâtisses aux murs creux, de ravissantes petites chaussures mauves aux couleurs du club de football, de hérissons menacés de génocide et de trépas insolites, Judith découvrira les turpitudes de l’âme humaine.Avec Denis et Jean-François Gombert, auteurs du «Dernier des Monterazzi», Murielle Levraud fait partie des lauréats de la «Résidence du premier roman» organisée par les Éditions Robert Laffont en partenariat avec le magazine «Version Femina» et le Conseil régional des Pays de la Loire, dans le cadre de l’Abbaye royale de Fontevraud.

AUTEUR

Murielle Levraud

Âgée d'une trentaine d'années, Murielle Levraud, en attendant la gloire qui lui est promise, continue d'élever des escargots dans le bas Médoc qui, en toute logique pour elle, est situé géographiquement dans le haut du Médoc!

Suggestions