Une boîte de nuit à Calcutta

Auteur
,

Parution: Juin 2019
Pages: 306
Format: 135mm x 215mm
Prix: 27,95 $
ISBN: 978-2-221-24230-8


Une boîte de nuit à Calcutta

Oeuvre de deux jeunes écrivains de grand talent, aux univers originaux et distincts, cette confrontation fraternelle d’expériences intimes et littéraires, mêlant fiction et récits personnels, entraîne le lecteur d’Haïti à Pékin, de Delhi à Paris, dans la mémoire des lieux et la fragilité des vies.

Makenzy Orcel et Nicolas Idier se sont rencontrés à Pékin en 2012, revus à Paris. Après plusieurs années, ils se retrouvent à Calcutta. Ils ont mille choses à se raconter : l’amour de leurs mères, la naissance de leurs enfants, leurs projets d’écriture, leur révolte contre toutes les formes d’injustice, les grandes amitiés qui leur donnent le courage d’écrire, les visages et les drames des peuples qui font la vérité du monde. L’un vit entre Port-au-Prince et Paris, l’autre entre Pékin et Delhi, mais ce soir-là, ils sont assis au bar d’une boîte de nuit. De cette rencontre improvisée surgit l’idée d’écrire un livre qui réunisse deux voix des littératures française et haïtienne dans la sincérité absolue d’un échange sans tabou.
Oscillant entre roman, poésie, essai et confidences, par-delà toutes les catégories, ce texte magnifique traverse les frontières et les continents pour atteindre à l’universel.

AUTEUR

Makenzy Orcel

Né à Port-au-Prince en 1983, Makenzy Orcel est considéré comme une figure majeure de la littérature haïtienne. Son dernier roman, Maître-Minuit, est paru en octobre 2018 aux éditions Zulma. En 2019 paraît aux Éditions Robert Laffont Une boîte de nuit à Calcutta, coécrit avec Nicolas Idier.

AUTEUR

Nicolas Idier

Agrégé d'histoire, chargé de cours en histoire de l'art et archéologie de la Chine à l'université Paris-IV Sorbonne, chercheur associé au Centre de recherche sur l'Extrême-Orient de Paris-Sorbonne (CREOPS), chargé de cours en langue et civilisation de la Chine à l'université de Picardie, chargé d'études au Haut Conseil de l'éducation artistique et culturelle, auteur de nombreux articles sur la culture chinoise, contributeur de plusieurs ouvrages collectifs, membre du comité de rédaction de la revue Nunc, Nicolas Idier termine une thèse de doctorat sur Simon Leys et se rend régulièrement à Shanghai et à Pékin. Actuellement, il collabore à une exposition internationale sur la calligraphie chinoise contemporaine qui aura lieu à Francfort, en Allemagne. Autour de lui, Nicolas Idier a rassemblé une équipe d'une quarantaine d'auteurs confirmés : les meilleurs spécialistes français de la Chine, mais aussi des spécialistes anglo-saxons et chinois.

Suggestions