Jonathan Miles

Né en 1971, Jonathan Miles fuit Phoenix et son foyer à dix-sept ans. Il passe une bonne partie de sa jeunesse dans le Mississipi, où il trouve refuge auprès de l'écrivain Larry Brown, dont l'influence sera sur lui déterminante. Passionné de poésie, il suit en fanatique, à plusieurs reprises le même séminaire de Barry Hannah, dont l'enseignement le marque également et renforce sa vocation littéraire. Après avoir multiplié les petits boulots, depuis musicien de blues à barman en passant par jardinier, il se décide à faire le grand saut et s'installe à New York, où il devient journaliste. Critique littéraire pour Men's Journal, il publie de nombreux essais de creative non-fiction, si remarqués qu'ils sont repris par les célèbres anthologies Best American Crime Writing et Best American Sport Writing. Collaborateur du très glamour GQ, du très satirique New York Observer, de la très prestigieuse New York Times Book Review, il a longtemps tenu le rôle de cocktail columnist au New York Times. Il vit actuellement dans une ferme du New Jersey où il achève son deuxième roman, aussi ambitieux et inattendu que le premier. L'idée de Dear American Airlines a germé dans son esprit il y a quelques années, quand il s'est lui-même retrouvé bloqué durant huit heures à l'aéroport de Chicago O'Hare, « pour des raisons météorologiques ». Ce jour-là, tout en scrutant vainement un quelconque nuage dans un ciel azuré au soleil étincelant, maudissant la compagnie aérienne qui lui volait son temps et se payait sa tête, il s'est misà écrire. Ce premier roman lui a valu un grand succès auprès du public et une déclaration d'amour enthousiaste de la critique.

Mars 2012

Dear American Airlines

Désespéré, à bout de nerfs, un bloc de papier posé en équilibre sur son sac à dos, Benjamin R. Ford aurait voulu éviter de devoir brosser son propre portrait… A cinquante-trois ans, il a aussi prodigieusement raté sa carrière de poète que réussi celle d’alcoolique ; ses nuits héroïques...

ISBN: 978-2-841-11590-7
29.95 $