À l’été qui commence!

Auteur

Traducteur


Parution: Avril 2014
Pages: 252
Format: mm x mm
Prix: 34.95 $
ISBN: 978-2-221-13853-3


À l’été qui commence!

Traducteur
« À l’été qui commence ! » Dans un petit village catalan, c’est le toast que portent, le soir de la Saint-Jean, les familles Reig et Balart, réunies sous le grand magnolia du jardin des Balart pour fêter le jour le plus long de l’année. L’été 1961, Roser Reig et Elvira Balart, amies intimes, sont toutes deux enceintes et rêvent que leurs enfants s’aimeront, se marieront et auront des enfants qui, à leur tour, célébreront l’amitié et l’été sous le magnolia. Avant même leur naissance, Julia et Andreu ont donc un avenir tout tracé. Inséparables dès l’enfance, ils refusent pourtant ce destin imposé par d’autres — même s’ils ont une brève et belle histoire d’amour à l’adolescence, après la mort de leurs mères dans un accident de voiture. Les années passent. Le rituel de la Saint-Jean est oublié. Julia et Andreu ne se fréquentent presque plus. Adreu épouse Selma, dont il a trois enfants. Julia se marie avec Ernest, architecte, qui devient maire du village. Ils ont deux enfants, mais leur couple bat de l’aile alors que celui d’Andreu et de Selma rayonne. Peu à peu, Selma et Julia deviennent les meilleures amies du monde, à l’image de Roser et d’Elvira. Le toast de l’amitié et de l’été retentit de nouveau sous le magnolia. Puis Julia divorce et la lumineuse Selma meurt d’un cancer. Julia et Andreu se retrouvent seuls avec leurs enfants pour fêter la Saint-Jean. Peut-être est-il encore, de réaliser le vœux de leurs mères et de donner une seconde chance à l’amour ?

« À l’été qui commence ! » Dans un petit village catalan, c’est le toast que portent, le soir de la Saint-Jean, les familles Reig et Balart, réunies sous le grand magnolia du jardin des Balart pour fêter le jour le plus long de l’année. L’été 1961, Roser Reig et Elvira Balart, amies intimes, sont toutes deux enceintes et rêvent que leurs enfants s’aimeront, se marieront et auront des enfants qui, à leur tour, célébreront l’amitié et l’été sous le magnolia. Avant même leur naissance, Julia et Andreu ont donc un avenir tout tracé. Inséparables dès l’enfance, ils refusent pourtant ce destin imposé par d’autres — même s’ils ont une brève et belle histoire d’amour à l’adolescence, après la mort de leurs mères dans un accident de voiture.
Les années passent. Le rituel de la Saint-Jean est oublié. Julia et Andreu ne se fréquentent presque plus. Adreu épouse Selma, dont il a trois enfants. Julia se marie avec Ernest, architecte, qui devient maire du village. Ils ont deux enfants, mais leur couple bat de l’aile alors que celui d’Andreu et de Selma rayonne. Peu à peu, Selma et Julia deviennent les meilleures amies du monde, à l’image de Roser et d’Elvira. Le toast de l’amitié et de l’été retentit de nouveau sous le magnolia. Puis Julia divorce et la lumineuse Selma meurt d’un cancer. Julia et Andreu se retrouvent seuls avec leurs enfants pour fêter la Saint-Jean. Peut-être est-il encore, de réaliser le vœux de leurs mères et de donner une seconde chance à l’amour ?

AUTEUR

Sìlvia Soler

Sílvia Soler, née en 1961, est l’auteur d’une dizaine de romans couronnés par de nombreux prix, dont le Prudenci Bertrana, l’un des prix les plus prestigieux de la Catalogne. Elle est la lauréate du 33e prix Ramon Lull. À l’été qui commence ! est son premier roman traduit en français.

Suggestions