Adieu la vie, adieu l’amour – Quatre soldats français – T1

Auteur


Parution: 08Avril 2004
Pages: 320
Format: 153mm x 240mm
Prix: 34.95 $
ISBN: 978-2-221-09881-3


Adieu la vie, adieu l’amour – Quatre soldats français – T1

16 avril 1917: l'offensive Nivelle est lancée contre la ligne Hindenburg. Une compagnie de chasseurs tente de gagner la crête du Chemin des Dames. Au petit matin, Ramier, projeté dans un trou boueux par une explosion et abandonné sur le champ de bataille, appelle ses trois copains à l'aide. Le soir même, les quatre hommes seront réunis pour un assaut absurde et suicidaire. Parmi les rares hommes de la compagnie qui auront survécu à la boucherie ordonnée par un commandant incompétent, quelques-uns devront encore faire face au peloton d'exécution. Comment vont réagir nos quatre amis? Il y a Guy Maupetit, dit Ramier, l'ouvrier; Raoul Montech, le viticulteur; Arnaud de Tincry, l'aristocrate cambrioleur ; et Boris Malinowitch-Korodine, dit Malno, le peintre russe de Montmartre. Jean Vautrin raconte le destin de ces quatre soldats français que rien, ni la géographie, ni l'origine sociale, ni l'ambition, ni les projets n'auraient dû réunir et qui vont conjuguer bravoure et amitié pour se sortir du bourbier où les a jetés le grand massacre. Ce n'est pas seulement sur le front, où, dans l'horreur et la folie, les mutineries se préparent, que Vautrin nous emmène. Avec la verve, le souffle et l'humanité qui sont sa marque, il dresse aussi le portrait romanesque et flamboyant de toute une époque.

16 avril 1917: l’offensive Nivelle est lancée contre la ligne Hindenburg. Une compagnie de chasseurs tente de gagner la crête du Chemin des Dames. Au petit matin, Ramier, projeté dans un trou boueux par une explosion et abandonné sur le champ de bataille, appelle ses trois copains à l’aide. Le soir même, les quatre hommes seront réunis pour un assaut absurde et suicidaire. Parmi les rares hommes de la compagnie qui auront survécu à la boucherie ordonnée par un commandant incompétent, quelques-uns devront encore faire face au peloton d’exécution. Comment vont réagir nos quatre amis? Il y a Guy Maupetit, dit Ramier, l’ouvrier; Raoul Montech, le viticulteur; Arnaud de Tincry, l’aristocrate cambrioleur ; et Boris Malinowitch-Korodine, dit Malno, le peintre russe de Montmartre. Jean Vautrin raconte le destin de ces quatre soldats français que rien, ni la géographie, ni l’origine sociale, ni l’ambition, ni les projets n’auraient dû réunir et qui vont conjuguer bravoure et amitié pour se sortir du bourbier où les a jetés le grand massacre. Ce n’est pas seulement sur le front, où, dans l’horreur et la folie, les mutineries se préparent, que Vautrin nous emmène. Avec la verve, le souffle et l’humanité qui sont sa marque, il dresse aussi le portrait romanesque et flamboyant de toute une époque.

AUTEUR

Jean Vautrin

Autour de l'image et du livre, Jean Vautrin est l'homme de plusieurs vies. Tour à tour photographe, assistant de Roberto Rossellini puis metteur en scène, scénariste, dialoguiste, il se consacre pendant quinze ans au cinéma. Fidèle équipier de Michel Audiard, il est avec Manchette, au début des années 70, l'un des pères fondateurs du néo-polar. Depuis, sur la lancée de Billy-ze-Kick et de La Vie Ripolin, il a écrit une quarantaine d'ouvrages. Romancier, nouvelliste, feuilletoniste, éditeur, il obtient successivement le prix Goncourt de la Nouvelle pour Baby-boom puis le prix Goncourt du roman et le Goncourt des Lycéens en 1989 pour Un grand pas vers le bon Dieu, chez Grasset. Avec son complice, Dan Franck, il publie chez Fayard huit tomes des Aventures de Boro, reporter photographe. Symphonie grabuge lui vaut le prix Populiste et Le cridu peuple le prix Louis-Guilloux pour l'ensemble de son oeuvre. Ce dernier roman, adapté en bandes dessinées par son ami Tardi chez Casterman, est un best-seller. A 77 ans, Vautrin commence à publier ses dessins. Il a reçu La Feuille d'or de la Ville de Nancy pour l'ensemble de son oeuvre.

Suggestions