Avril à Paris

Auteur

Traducteur


Parution: 21Mai 2007
Pages: 240
Format: 153mm x 240mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-221-10763-8


Avril à Paris

Traducteur

Paris, 1943. Michel Roth, un jeune allemand, est interprète lors des interrogatoires de la Gestapo. Bon élève, il accomplit son travail sans état d'âme. Non qu'il soit un zélé partisan du régime nazi ; simplement, il obéit aux ordres.
Le soir, défiant l'interdit imposé aux soldats allemands, il se fait passer pour un Français, Antoine, et se laisse enivrer par les lumières de la capitale. S'il est reconnu par l'un de ses compatriotes, il risque l'envoi sur le front de l'Est – c'est-à-dire une mort certaine.
Soir après soir, Antoine arpente les rues de Paris et fréquente les cafés de Saint-Germain-des-Prés. Jamais son accent ne le trahit et, pour tout le monde, il est Français. Un jour il entre dans une librairie de livres anciens, où il fait la connaissance d'une très jolie jeune femme, Chantal. Antoine et Chantal prennent l'habitude de se retrouver après le travail. Amoureux, Antoine n'ose pas révéler sa véritable identité. Jusqu'au moment où, séquestré et sévèrement interrogé par le père de Chantal, il comprend que sa bien-aimée appartient à la Résistance. Comment peut-il vivre en obéissant quotidiennement à des ordres insupportables et conserver le respect et l'amour de Chantal ? Michel doit alors abandonner ses illusions : il appartient bel et bien au clan des envahisseurs ; il doit choisir entre sa patrie et son amour. Même si celle qu'il aime est déterminée à aller jusqu'au bout de sa mission, fût-ce jusqu'au pire... Michael Wallner fait partie de cette génération de romanciers allemands qui, nés après la guerre, posent un nouveau regard sur leur histoire. Entre la mort et l'amour, le suspense et le romantisme, son roman pose aussi la question de la liberté et de la responsabilité individuelle.

Paris, 1943. Michel Roth, un jeune allemand, est interprète lors des interrogatoires de la Gestapo. Bon élève, il accomplit son travail sans état d’âme. Non qu’il soit un zélé partisan du régime nazi ; simplement, il obéit aux ordres.
Le soir, défiant l’interdit imposé aux soldats allemands, il se fait passer pour un Français, Antoine, et se laisse enivrer par les lumières de la capitale. S’il est reconnu par l’un de ses compatriotes, il risque l’envoi sur le front de l’Est – c’est-à-dire une mort certaine.
Soir après soir, Antoine arpente les rues de Paris et fréquente les cafés de Saint-Germain-des-Prés. Jamais son accent ne le trahit et, pour tout le monde, il est Français. Un jour il entre dans une librairie de livres anciens, où il fait la connaissance d’une très jolie jeune femme, Chantal. Antoine et Chantal prennent l’habitude de se retrouver après le travail. Amoureux, Antoine n’ose pas révéler sa véritable identité. Jusqu’au moment où, séquestré et sévèrement interrogé par le père de Chantal, il comprend que sa bien-aimée appartient à la Résistance. Comment peut-il vivre en obéissant quotidiennement à des ordres insupportables et conserver le respect et l’amour de Chantal ? Michel doit alors abandonner ses illusions : il appartient bel et bien au clan des envahisseurs ; il doit choisir entre sa patrie et son amour. Même si celle qu’il aime est déterminée à aller jusqu’au bout de sa mission, fût-ce jusqu’au pire… Michael Wallner fait partie de cette génération de romanciers allemands qui, nés après la guerre, posent un nouveau regard sur leur histoire. Entre la mort et l’amour, le suspense et le romantisme, son roman pose aussi la question de la liberté et de la responsabilité individuelle.

AUTEUR

Michael Wallner

Michael Wallner est acteur et scénariste. Il vit entre Berlin et la Forêt noire. Avril à Paris est son premier roman.

Suggestions