Charlotte, la jeune fille et la mort

Auteur

Traducteur


Parution: 02Février 2006
Pages: 216
Format: 135mm x 215mm
Prix: 37.95 $
ISBN: 978-2-221-09980-3


Charlotte, la jeune fille et la mort

Traducteur

Musicienne et peintre expressionniste surdouée, Charlotte Salomon, juive allemande, quitte sa ville natale de Berlin en 1939, à vingt-deux ans, pour le midi de la France. Dans une Europe à feu et à sang, en proie à la démence nazie, Charlotte découvre sa filiation maudite : sa grand-mère, sa tante et sa mère se sont suicidées. S'ensuit une course effrénée contre le temps car Charlotte sait l'imminence de sa mort. Elle crée sans relâche et prouve une volonté de vivre inouïe. Charlotte a compris que l'art est sa survie. Entre 1940 et 1942, elle peint 1 325 petites gouaches qu'elle confie bientôt à une amie en lui disant : « Garde cela précieusement. C'est toute ma vie. » Arrêtée par la Gestapo en septembre 1943, Charlotte Salomon meurt à Auschwitz le 12 octobre de la même année.
Pudique et sensible, Bruno Pedretti dépeint avec talent la tragique existence de ceux qui n'ont que leur art à opposer à la barbarie.

Après les succès de Londres, Boston, New York et Amsterdam, Paris reçoit les oeuvres de Charlotte Salomon, dont le Musée d'art et d'histoire du judaïsme organise une grande rétrospective du 1er février au 21 mai 2006.

Musicienne et peintre expressionniste surdouée, Charlotte Salomon, juive allemande, quitte sa ville natale de Berlin en 1939, à vingt-deux ans, pour le midi de la France. Dans une Europe à feu et à sang, en proie à la démence nazie, Charlotte découvre sa filiation maudite : sa grand-mère, sa tante et sa mère se sont suicidées. S’ensuit une course effrénée contre le temps car Charlotte sait l’imminence de sa mort. Elle crée sans relâche et prouve une volonté de vivre inouïe. Charlotte a compris que l’art est sa survie. Entre 1940 et 1942, elle peint 1 325 petites gouaches qu’elle confie bientôt à une amie en lui disant : « Garde cela précieusement. C’est toute ma vie. » Arrêtée par la Gestapo en septembre 1943, Charlotte Salomon meurt à Auschwitz le 12 octobre de la même année.
Pudique et sensible, Bruno Pedretti dépeint avec talent la tragique existence de ceux qui n’ont que leur art à opposer à la barbarie.

Après les succès de Londres, Boston, New York et Amsterdam, Paris reçoit les oeuvres de Charlotte Salomon, dont le Musée d’art et d’histoire du judaïsme organise une grande rétrospective du 1er février au 21 mai 2006.

AUTEUR

Bruno Pedretti

Bruno Pedretti est né en 1953, à Brescia, en Italie. Il est conseiller éditorial et journaliste à Milan, auteur de plusieurs livres sur l'art et l'architecture.

Suggestions