D’Alexandre à Actium

Auteur

Traducteur


Parution: 08Avril 1997
Pages: 1260
Format: 134mm x 201mm
Prix: 54.95 $
ISBN: 978-2-221-08471-7


D’Alexandre à Actium

Traducteur

L'époque hellénistique ? de la mort d'Alexandre en 323 av. J.-C. jusqu'à la victoire du futur Auguste sur Antoine et Cléopâtre à la bataille d'Actium en 31 av. J.-C. ? bat un double record : c'est celle que nous connaissons le moins et, en même temps, celle qui nous ressemble le plus. Nous l'ignorons parce qu'elle n'est pas « classique » comme la petite Grèce, ni « humaniste » comme Rome et le latin. Elle n'en est pas moins la civilisation « mondiale » de l'Antiquité ; en un monde alors plus étroit, elle est l'équivalent de notre actuelle civilisation occidentale. Elle a le raffinement de notre xviiie siècle, y compris dans son architecture et sa sculpture : la Victoire de Samothrace et la Vénus de Milo sont ses produits les plus célèbres. Après la « Grèce » et avant « Rome », et à la suite des conquêtes d'Alexandre le Grand, durant les trois siècles qui précèdent la début de notre ère, cette civilisation s'est diffusée de Samarcande et de l'Indus à l'Égypte et au Maroc. Rome elle-même est déjà une cité en partie hellénisée. Les Étrusques connaissaient familièrement les mythes grecs, de même que les Européens sont familiarisés avec Mickey et le Far West.

L’époque hellénistique ? de la mort d’Alexandre en 323 av. J.-C. jusqu’à la victoire du futur Auguste sur Antoine et Cléopâtre à la bataille d’Actium en 31 av. J.-C. ? bat un double record : c’est celle que nous connaissons le moins et, en même temps, celle qui nous ressemble le plus. Nous l’ignorons parce qu’elle n’est pas « classique » comme la petite Grèce, ni « humaniste » comme Rome et le latin. Elle n’en est pas moins la civilisation « mondiale » de l’Antiquité ; en un monde alors plus étroit, elle est l’équivalent de notre actuelle civilisation occidentale. Elle a le raffinement de notre xviiie siècle, y compris dans son architecture et sa sculpture : la Victoire de Samothrace et la Vénus de Milo sont ses produits les plus célèbres. Après la « Grèce » et avant « Rome », et à la suite des conquêtes d’Alexandre le Grand, durant les trois siècles qui précèdent la début de notre ère, cette civilisation s’est diffusée de Samarcande et de l’Indus à l’Égypte et au Maroc. Rome elle-même est déjà une cité en partie hellénisée. Les Étrusques connaissaient familièrement les mythes grecs, de même que les Européens sont familiarisés avec Mickey et le Far West.

AUTEUR

Peter Green

Suggestions