De Gaulle – T.1 – L’appel du destin – 1890-1940

Auteur


Parution: 12Mai 1998
Pages: 400
Format: 153mm x 240mm
Prix: 34.95 $
ISBN: 978-2-221-08717-6


De Gaulle – T.1 – L’appel du destin – 1890-1940

Sorti de l'ombre de la défaite, il est devenu le sybole de la Résistance et de la Libération. Il a si fort incarné « une certaine idée de la France » que, trente ans après sa mort, son souvenir plane toujours comme une nostalgie, un regret, un espoir.

De l'adolescent, qui en 1905 veut être officier et rêve e sauver son pays, au général de brigade qui, à Londres, le 18 juin 1940, « seul et démuni de tout, comme un homme au bord d'un océan qu'il prétendrait franchir à la nage », s'assied face au micro et lance son appel, il y a le sillon d'une volonté droite qui ne transige jamais. Il y a la certitude de orter en soi un destn. Il y a le courage d'affronter la mort – comme à Verdun en 1916 –, d'accepter la solitude – comme dans les années trente, face à des chefs conformistes –, de vivre la souffrance – celle d'un père qui berce sa petite fille handicapée. De 1890 à 1940, il y a le surgissement d'un homme qui va incarner, pour la France, le XXe siècle.

Au delà de l'histoire, au delà du roman, découvrir la vérité de cet homme, c'est s'interroger sur le sens de l'histoire de notre nation. De Gaulle disait : « La France ne peut être la France sans la grandeur. » Illusion magnifique ? Vérité profonde ? Sa vie répond. Mais la question demeure. Voilà pourquoi le destin de De Gaulle concerne, encore aujourd'hui, chacun d'entre nous.

Sorti de l’ombre de la défaite, il est devenu le sybole de la Résistance et de la Libération. Il a si fort incarné « une certaine idée de la France » que, trente ans après sa mort, son souvenir plane toujours comme une nostalgie, un regret, un espoir.

De l’adolescent, qui en 1905 veut être officier et rêve e sauver son pays, au général de brigade qui, à Londres, le 18 juin 1940, « seul et démuni de tout, comme un homme au bord d’un océan qu’il prétendrait franchir à la nage », s’assied face au micro et lance son appel, il y a le sillon d’une volonté droite qui ne transige jamais. Il y a la certitude de orter en soi un destn. Il y a le courage d’affronter la mort – comme à Verdun en 1916 –, d’accepter la solitude – comme dans les années trente, face à des chefs conformistes –, de vivre la souffrance – celle d’un père qui berce sa petite fille handicapée. De 1890 à 1940, il y a le surgissement d’un homme qui va incarner, pour la France, le XXe siècle.

Au delà de l’histoire, au delà du roman, découvrir la vérité de cet homme, c’est s’interroger sur le sens de l’histoire de notre nation. De Gaulle disait : « La France ne peut être la France sans la grandeur. » Illusion magnifique ? Vérité profonde ? Sa vie répond. Mais la question demeure. Voilà pourquoi le destin de De Gaulle concerne, encore aujourd’hui, chacun d’entre nous.

AUTEUR

Max Gallo

Historien, romancier, essayiste, homme d'engagement, Max Gallo, de l'Académie française, est un des écrivains et intellectuels les plus influents d'aujourd'hui. Chacun de ses livres obtient une audience considérable auprès du grand public. Ses oeuvres de fiction s'attachent à restituer les grands moments de l'histoire et l'esprit d'une époque. Il est également l'auteur de biographies de grands personnages historiques comme César, Victor Hugo ou de Gaulle. Celle consacrée à Napoléon, initialement publiée en quatre tomes, s'est vendue à plus de huit cent mille exemplaires. Dernier titre paru : « Une histoire de la Deuxième Guerre mondiale », tome 5 : 1944-1945 : Le triomphe de la liberté, XO Éditions, 2012.Il a publié dans « Bouquins », parmi la série de ses « grandes biographies » : Jules Vallès–Jean Jaurès.

Suggestions