Discours de réception de Simone Veil à l’Académie française et réponse de Jean d’Ormesson

Auteur
,

Parution: 01Avril 2010
Pages: 96
Format: 118mm x 184mm
Prix: 28.95 $
ISBN: 978-2-221-11699-9


Discours de réception de Simone Veil à l’Académie française et réponse de Jean d’Ormesson

Jeudi 18 mars, Simone Veil, qui fut déportée, ministre d'État, présidente du Parlement européen, membre du Conseil constitutionnel, est reçue à l'Académie française. Elle y prononce l'éloge de son prédécesseur au fauteuil de Jean Racine, Pierre Messmer, compagnon de la Libération et ancien Premier ministre. En réponse, Jean d'Ormesson prononce son éloge à elle. Deux jours plus tôt, son épée d'académicienne lui a été remise par Jacques Chirac et François Jacob, compagnon de la Libération et Prix Nobel. Jacques Chirac a fait un bref discours. C'est l'ensemble de ces textes - les deux discours en constituent l'essentiel - qui forment ce petit livre.

Jeudi 18 mars, Simone Veil, qui fut déportée, ministre d’État, présidente du Parlement européen, membre du Conseil constitutionnel, est reçue à l’Académie française. Elle y prononce l’éloge de son prédécesseur au fauteuil de Jean Racine, Pierre Messmer, compagnon de la Libération et ancien Premier ministre. En réponse, Jean d’Ormesson prononce son éloge à elle. Deux jours plus tôt, son épée d’académicienne lui a été remise par Jacques Chirac et François Jacob, compagnon de la Libération et Prix Nobel. Jacques Chirac a fait un bref discours. C’est l’ensemble de ces textes – les deux discours en constituent l’essentiel – qui forment ce petit livre.

AUTEUR

Jean d'Ormesson

Né en 1925, membre de l’Académie française, Jean d’Ormesson a été directeur du Figaro. Il a publié trente-cinq livres dont deux volumes dans la collection « Bouquins » et Une autre histoire de la littérature française. Depuis quarante ans tous ses ouvrages ont rencontré un immense succès, entre autres Au plaisir de Dieu, La Gloire de l’Empire, Mon dernier rêve sera pour vous, La Douane de mer, Histoire du Juif errant, Voyez comme on danse, Et toi mon cœur, pourquoi bats-tu, La Création du monde, C’est une chose étrange à la fin que le monde.

AUTEUR

Simone Veil

Suggestions