Histoire de la Russie (des origines à 1996) – NE

Auteur

Traducteur


Parution: 20Novembre 1996
Pages: 880
Format: 131mm x 197mm
Prix: 44.95 $
ISBN: 978-2-221-08399-4


Histoire de la Russie (des origines à 1996) – NE

Traducteur

La cinquième édition de l'Histoire de la Russie arrive à point nommé : le récit s'achève sur la démission de Mikhaïl Gorbatchev, la dissolution de l'URSS, la formation de la CÉI. Pour le lecteur des éditions précédentes, ce coup de théâtre n'est pas totalement une surprise. En effet, il a pu lire, à la fin du dernier chapitre, ces lignes prophétiques, rédigées il y a trente ans : « Somme toute, le régime soviétique a peu de chances de durer tel qu'il est, peu de chances d'évoluer vers une transformation en profondeur, et peu de chances d'être renversé par une révolution. Mais ce ne serait pas la première fois que l'histoire irait de l'avant, laissant les historiens courir derrière elle. » Et c'est exactement ce qui s'est passé : l'Empire soviétique n'a pas réussi à s'adapter, il n'a succombé ni à une défaite militaire ni à une révolution. Il est mort – d'une façon originale et qui n'a sans doute pas de précédent dans l'histoire du monde – de l'aveu public de ses propres fautes.

La cinquième édition de l’Histoire de la Russie arrive à point nommé : le récit s’achève sur la démission de Mikhaïl Gorbatchev, la dissolution de l’URSS, la formation de la CÉI. Pour le lecteur des éditions précédentes, ce coup de théâtre n’est pas totalement une surprise. En effet, il a pu lire, à la fin du dernier chapitre, ces lignes prophétiques, rédigées il y a trente ans : « Somme toute, le régime soviétique a peu de chances de durer tel qu’il est, peu de chances d’évoluer vers une transformation en profondeur, et peu de chances d’être renversé par une révolution. Mais ce ne serait pas la première fois que l’histoire irait de l’avant, laissant les historiens courir derrière elle. »
Et c’est exactement ce qui s’est passé : l’Empire soviétique n’a pas réussi à s’adapter, il n’a succombé ni à une défaite militaire ni à une révolution. Il est mort – d’une façon originale et qui n’a sans doute pas de précédent dans l’histoire du monde – de l’aveu public de ses propres fautes.

AUTEUR

Nicholas V. Riasanovsky

Suggestions