Jules Romains – T2 – NE

Auteur


Parution: 01Octobre 2003
Pages: 1320
Format: 132mm x 198mm
Prix: 54.95 $
ISBN: 978-2-221-10137-7


Jules Romains – T2 – NE

Du marquis de Saint-Papoul, devenu député, à l'abbé Mionnet ; de la petite Françoise Maïeul au journaliste anglais Bartlett ; ou d'Ortegal, le peintre cubiste, à Strigelius, encore obscur poète symboliste ; l'univers des Hommes de bonne volonté s'élargit au cours de ces sept nouveaux épisodes qui conduisent le récit au seuil de l'été 1914 et à la célèbre « Présentation de la France »... C'est l'époque de la « montée des périls », retracée à travers les intrigues politiques et les menaces de la diplomatie internationale, que le ministre Gurau tente de dominer, tandis que Laulerque, maintenant affilié à la mystérieuse Organisation, découvre les arcanes d'un « monde vu par en dessous ». Période troublée, difficile pour d'autres personnages : pour Georges Allory, l'écrivain mondain, que son échec à l'Académie plonge dans la recherche d'un « abîme » qui le révélerait enfin à lui-même ; pour Mionnet qui, deux fois, en province puis à Rome, se voit confier de délicates missions officieuses ; pour l'ouvrier Maillecottin, inquiet, non sans raison, au sujet de la vie de sa soeur Isabelle ; pour Viaur, jeune savant installé à La Celle-les-Eaux, dont les recherches, hors des sentiers de la science officielle, sont mal accueillies par les pontifes. Quatre années de conflits, privés et collectifs, que les plus lucides de tous les héros, Jallez et Jerphanion, affrontent, commentent, avec la gravité ou l'humour qui caractérisent si souvent Jules Romains lui-même. OLIVIER RONY

Du marquis de Saint-Papoul, devenu député, à l’abbé Mionnet ; de la petite Françoise Maïeul au journaliste anglais Bartlett ; ou d’Ortegal, le peintre cubiste, à Strigelius, encore obscur poète symboliste ; l’univers des Hommes de bonne volonté s’élargit au cours de ces sept nouveaux épisodes qui conduisent le récit au seuil de l’été 1914 et à la célèbre « Présentation de la France »…
C’est l’époque de la « montée des périls », retracée à travers les intrigues politiques et les menaces de la diplomatie internationale, que le ministre Gurau tente de dominer, tandis que Laulerque, maintenant affilié à la mystérieuse Organisation, découvre les arcanes d’un « monde vu par en dessous ».
Période troublée, difficile pour d’autres personnages : pour Georges Allory, l’écrivain mondain, que son échec à l’Académie plonge dans la recherche d’un « abîme » qui le révélerait enfin à lui-même ; pour Mionnet qui, deux fois, en province puis à Rome, se voit confier de délicates missions officieuses ; pour l’ouvrier Maillecottin, inquiet, non sans raison, au sujet de la vie de sa soeur Isabelle ; pour Viaur, jeune savant installé à La Celle-les-Eaux, dont les recherches, hors des sentiers de la science officielle, sont mal accueillies par les pontifes.
Quatre années de conflits, privés et collectifs, que les plus lucides de tous les héros, Jallez et Jerphanion, affrontent, commentent, avec la gravité ou l’humour qui caractérisent si souvent Jules Romains lui-même.
OLIVIER RONY

AUTEUR

Jules Romains

Suggestions