L’Arbre de Judée

Auteur

Traducteur
,

Parution: 28Mai 2012
Pages: 350
Format: 122mm x 182mm
Prix: 16.95 $
ISBN: 978-2-221-13096-4


L’Arbre de Judée

Traducteur

Les douze nouvelles qui composent L'Arbre de Judée se situent dans le Mexique des années 1920, que ce soient le Mexique rural ou les milieux artistiques et révolutionnaires de la capitale et nous entraînent à la suite de Mexicains ou Nord-Américains expatriés pris malgré eux en otages des luttes intestines qui secouent le pays.
Ainsi, dans la première nouvelle intitulée « L'arbre de Judée », Laura, une jeune américaine de vingt-deux ans, part de son Arizona natal pour enseigner l'anglais à Mexico et assiste aux mouvements de rébellion menés par le général Obregón. Le regard sensible que Laura porte sur ces révolutionnaires et le monde des hommes en général, fait de pouvoir, de violence, de misère et de rêve de richesse, reflète l'ambivalence de Porter elle-même quant à sa situation de femme et d'artiste. Il atteste également de la profonde influence de la ville de Mexico dans son oeuvre.
Au-delà de la politique, chacune des nouvelles renvoie au quotidien d'hommes et de femmes enferrés dans une vie qu'ils n'ont pas choisie mais qu'ils tentent de maîtriser malgré tout. Dans « Maria Concepción », une jeune femme abandonnée par son mari alors qu'elle est enceinte va commettre l'impardonnable. Dans « La corde », un couple venu s'installer en rase campagne et le supportant très mal va profiter d'une dispute tragicomique pour se dévoiler. Dans « Violeta à la Vierge», Violeta, quinze ans, attend en vain le grand amour, quelque chose qui la délivre du regard des adultes, jusqu'à ce que son cousin lui donne son premier baiser...

Les douze nouvelles qui composent L’Arbre de Judée se situent dans le Mexique des années 1920, que ce soient le Mexique rural ou les milieux artistiques et révolutionnaires de la capitale et nous entraînent à la suite de Mexicains ou Nord-Américains expatriés pris malgré eux en otages des luttes intestines qui secouent le pays.
Ainsi, dans la première nouvelle intitulée « L’arbre de Judée », Laura, une jeune américaine de vingt-deux ans, part de son Arizona natal pour enseigner l’anglais à Mexico et assiste aux mouvements de rébellion menés par le général Obregón. Le regard sensible que Laura porte sur ces révolutionnaires et le monde des hommes en général, fait de pouvoir, de violence, de misère et de rêve de richesse, reflète l’ambivalence de Porter elle-même quant à sa situation de femme et d’artiste. Il atteste également de la profonde influence de la ville de Mexico dans son oeuvre.
Au-delà de la politique, chacune des nouvelles renvoie au quotidien d’hommes et de femmes enferrés dans une vie qu’ils n’ont pas choisie mais qu’ils tentent de maîtriser malgré tout. Dans « Maria Concepción », une jeune femme abandonnée par son mari alors qu’elle est enceinte va commettre l’impardonnable. Dans « La corde », un couple venu s’installer en rase campagne et le supportant très mal va profiter d’une dispute tragicomique pour se dévoiler. Dans « Violeta à la Vierge», Violeta, quinze ans, attend en vain le grand amour, quelque chose qui la délivre du regard des adultes, jusqu’à ce que son cousin lui donne son premier baiser…

AUTEUR

Katherine Anne Porter

Née en 1890 au Texas, Katherine Anne Porter gagne d'abord sa vie comme actrice et chanteuse avant de devenir journaliste à Denver. Photographe, activiste, essayiste, et écrivain, elle remporta le prix Pulitzer et le National Book Award en 1966 pour The Collected stories, recueil qui reprend notamment l'ensemble des nouvelles parues dans L'Arbre de Judée. Elle fut nommée à trois reprises pour le prix Nobel de littérature.

Suggestions