La vie magicienne

Auteur


Parution: 15Septembre 2005
Pages: 336
Format: 140mm x 225mm
Prix: 39.95 $
ISBN: 978-2-260-01688-5


La vie magicienne

Mal mariée par un père autoritaire à un avocat cynique, Maxence ne supporte plus sa vie à Paris. Elle décide de s'envoler vers Akaraba, lieu mythique au coeur du Sahara, et célébré par un mystérieux écrivain dans un roman devenu culte. Dans ce cadre somptueux surgit, inattendue, une grande histoire d'amour. Maxence va être initiée au désert par Sid, son guide touareg. Entre ces deux êtres que tout semble séparer naît un amour profond, exalté pour Maxence par la découverte d'un monde étrange et minéral. Elle voudrait soudain que cette beauté et cette paix immense dure pour toujours. Quand Maxence comprend que son guide n'est autre que l'auteur d'«Akaraba», elle décide de rester et de renoncer à sa vie antérieure. Mais une tempête de sable survient et avec elle bien d'autres rafales. Le passé ne se laisse pas si facilement oublier. D'autant moins qu'en croyant lui échapper, Maxence s'est réfugiée à l'endroit même où l'écheveau complexe de son existence a été tissé. Après le franc succès critique et public de «Je me souviens de tout» à la rentrée 2004, Isabelle Desesquelles nous livre un roman initiatique foisonnant et passionné et met en scène un très beau personnage de femme à la reconquête d'elle-même et de sa dignité.

Mal mariée par un père autoritaire à un avocat cynique, Maxence ne supporte plus sa vie à Paris. Elle décide de s’envoler vers Akaraba, lieu mythique au coeur du Sahara, et célébré par un mystérieux écrivain dans un roman devenu culte.
Dans ce cadre somptueux surgit, inattendue, une grande histoire d’amour. Maxence va être initiée au désert par Sid, son guide touareg. Entre ces deux êtres que tout semble séparer naît un amour profond, exalté pour Maxence par la découverte d’un monde étrange et minéral. Elle voudrait soudain que cette beauté et cette paix immense dure pour toujours. Quand Maxence comprend que son guide n’est autre que l’auteur d’«Akaraba», elle décide de rester et de renoncer à sa vie antérieure. Mais une tempête de sable survient et avec elle bien d’autres rafales. Le passé ne se laisse pas si facilement oublier. D’autant moins qu’en croyant lui échapper, Maxence s’est réfugiée à l’endroit même où l’écheveau complexe de son existence a été tissé.
Après le franc succès critique et public de «Je me souviens de tout» à la rentrée 2004, Isabelle Desesquelles nous livre un roman initiatique foisonnant et passionné et met en scène un très beau personnage de femme à la reconquête d’elle-même et de sa dignité.

AUTEUR

Isabelle Desesquelles

Isabelle Desesquelles dirige une librairie à Toulouse. Après Je me souviens de tout, un premier roman singulier, cruel et sensible, La Vie magicienne est son deuxième roman.

Suggestions