Le Bloc-notes – Tome 2

Auteur


Parution: Septembre 2020
Pages: 1344
Format: 1mm x 198mm
Prix: 66,95 $
ISBN: 978-2-221-24993-2


Le Bloc-notes – Tome 2

De 1952 à 1970, pendant près de vingt ans, François Mauriac a régné sur le journalisme politique, à L’Express puis au Figaro, dont il fut l’éditorialiste vedette. Il y a inventé une catégorie particulière, celle de l’écrivain-journaliste. Il connut à travers son Bloc-notes un rayonnement exceptionnel. Son influence sur l’opinion lui valait d’être craint par les pouvoirs en place, de droite comme de gauche, dont il ne cessa de stigmatiser, souvent avec férocité, la corruption, l’impuissance et la médiocrité. Mauriac maniait avec un brio implacable l’art de la polémique et rares sont ceux qui eurent grâce à ses yeux : essentiellement Pierre Mendès France, qu’il défendit avec fougue au moment de son bref passage à la tête du gouvernement, et Charles de Gaulle, auquel il apporta un soutien fervent, notamment durant la guerre d’Algérie et jusqu’à son départ. Malgré son peu d’indulgence, Mauriac s’exprimait en tant que chrétien au nom d’une exigence de justice et de charité. Ce sont ces convictions qui inspirèrent son combat en faveur de la décolonisation et contre toutes les formes d’oppression et de discrimination. Oeuvre d’engagement, son Bloc-notes raconte et traverse deux décennies d’histoire française comme une véritable dramaturgie romanesque. L’écrivain y livre aussi beaucoup de lui-même, de sa foi, de ses goûts littéraires, de son amour de la nature et des paysages qui lui sont restés familiers depuis son enfance. Témoin tour à tour fasciné, amusé, indigné et plus rarement admiratif d’une actualité souvent tragique, il ne s’éloigne jamais de lui-même en parlant des autres, explorateur inlassable des passions humaines. Jean-Luc Barré.

De 1952 à 1970, pendant près de vingt ans, François Mauriac a régné sur le journalisme politique, à L’Express puis au Figaro, dont il fut l’éditorialiste vedette. Il y a inventé une catégorie particulière, celle de l’écrivain-journaliste. Il connut à travers son Bloc-notes un rayonnement exceptionnel. Son influence sur l’opinion lui valait d’être craint par les pouvoirs en place, de droite comme de gauche, dont il ne cessa de stigmatiser, souvent avec férocité, la corruption, l’impuissance et la médiocrité.
Mauriac maniait avec un brio implacable l’art de la polémique et rares sont ceux qui eurent grâce à ses yeux : essentiellement Pierre Mendès France, qu’il défendit avec fougue au moment de son bref passage à la tête du gouvernement, et Charles de Gaulle, auquel il apporta un soutien fervent, notamment durant la guerre d’Algérie et jusqu’à son départ.
Malgré son peu d’indulgence, Mauriac s’exprimait en tant que chrétien au nom d’une exigence de justice et de charité. Ce sont ces convictions qui inspirèrent son combat en faveur de la décolonisation et contre toutes les formes d’oppression et de discrimination.
Oeuvre d’engagement, son Bloc-notes raconte et traverse deux décennies d’histoire française comme une véritable dramaturgie romanesque. L’écrivain y livre aussi beaucoup de lui-même, de sa foi, de ses goûts littéraires, de son amour de la nature et des paysages qui lui sont restés familiers depuis son enfance. Témoin tour à tour fasciné, amusé, indigné et plus rarement admiratif d’une actualité souvent tragique, il ne s’éloigne jamais de lui-même en parlant des autres, explorateur inlassable des passions humaines.
Jean-Luc Barré.

AUTEUR

François Mauriac

Suggestions