Le Capitaine et l’ennemi

Auteur


Parution: 26Janvier 2009
Pages: 266
Format: 122mm x 182mm
Prix: 13.95 $
ISBN: 978-2-221-11026-3


Le Capitaine et l’ennemi

Le jour de son douzième anniversaire, Victor Baxter est enlevé dans la cour de son école par un étrange personnage surnommé le Capitaine. Il était en effet l'enjeu d'une partie de Backgammon que son père a perdue. Le Capitaine, un aventurier au passé mystérieux, confie l'enfant à Liza, une femme dont il est follement amoureux. Pendant que le Capitaine parcourt le monde à la recherche d'improbables fortunes, envoyant de temps à autre des lettres d'amour accompagnées d'argent, Victor – rebaptisé Jim – grandit aux côtés de Liza. Ce n'est qu'à l'âge adulte, alors qu'il est devenu journaliste, que Jim pourra affronter le Capitaine et découvrir la vérité sur cet homme. Décidé à éclaircir les relations qui unissaient le Capitaine à Liza, il part le retrouver au Panamá, sans se douter qu'un monde dangereux d'intrigues politiques l'y attend... Si l'on retrouve dans ce vingt-troisième et ultime roman de Graham Greene tout l'univers de son oeuvre, un thème se distingue et touche particulièrement : la solitude de l'enfance.La compagne de Graham Greene (à qui est dédicacé le livre) retrouva dans ce texte des traces d'une de leurs conversations privées, traces d'autant plus précieuses qu'elles donnent une des clés de l'oeuvre : « Aimer, et aimer bien : enfant, ce fut sans doute difficile pour moi de faire la distinction entre les deux. »


Le jour de son douzième anniversaire, Victor Baxter est enlevé dans la cour de son école par un étrange personnage surnommé le Capitaine. Il était en effet l’enjeu d’une partie de Backgammon que son père a perdue. Le Capitaine, un aventurier au passé mystérieux, confie l’enfant à Liza, une femme dont il est follement amoureux. Pendant que le Capitaine parcourt le monde à la recherche d’improbables fortunes, envoyant de temps à autre des lettres d’amour accompagnées d’argent, Victor – rebaptisé Jim – grandit aux côtés de Liza. Ce n’est qu’à l’âge adulte, alors qu’il est devenu journaliste, que Jim pourra affronter le Capitaine et découvrir la vérité sur cet homme. Décidé à éclaircir les relations qui unissaient le Capitaine à Liza, il part le retrouver au Panamá, sans se douter qu’un monde dangereux d’intrigues politiques l’y attend…
Si l’on retrouve dans ce vingt-troisième et ultime roman de Graham Greene tout l’univers de son oeuvre, un thème se distingue et touche particulièrement : la solitude de l’enfance.La compagne de Graham Greene (à qui est dédicacé le livre) retrouva dans ce texte des traces d’une de leurs conversations privées, traces d’autant plus précieuses qu’elles donnent une des clés de l’oeuvre : « Aimer, et aimer bien : enfant, ce fut sans doute difficile pour moi de faire la distinction entre les deux. »

AUTEUR

Graham Greene

François Gallix, professeur émérite de littérature anglaise à l'université Paris IV-Sorbonne et fellow à l'université d'Austin (Texas), a préfacé ce volume. Il également établi l'édition du second volume de Greene, intitulé La Chaise vide, que la collection "Bouquins" publie parallèlement en cette année anniversaire.

Suggestions