Le journal de Louise B.

Auteur


Parution: 12Septembre 2002
Pages: 306
Format: 135mm x 215mm
Prix: 26.95 $
ISBN: 978-2-221-09265-1


Le journal de Louise B.

Louise Anarchange, trente et un ans, est professeur. Elle n’a jamais quitté la maison familiale, où elle vit sous la coupe d’un père jaloux. Sauf une fois. Ce jour-là elle subira la violence la plus terrible. Louise Anarchange, Louise A., devient schizophrène. Elle s’invente un double, Louise B., qui exercera sa vengeance. Face à Louise il y a ce flic, Kowalski, géant blessé, hanté par son passé. Témoin, après le premier meurtre, de la fuite de Louise, il va tricher avec son métier et se laisser fasciner par la criminelle… D’un côté une femme victime, mais aussi meurtrière, de l’autre un flic alcoolique qui a perdu toute illusion… Partagés entre leurs rêves de pureté et une existence difficile, les héros de ce roman montrent que la frontière entre le Bien et le Mal demeure plus floue que jamais. Une seule chose reste sûre: dans notre société, la violence se trouve à tous les carrefours de la présence humaine. Et le chaos est dans les coeurs et les esprits. Cela, Jean Vautrin le dit dans une langue étonnante de souplesse, capable selon ce qu’il veut exprimer de la verve la plus alerte, de la cruauté la plus franche, de la poésie la plus poignante.

AUTEUR

Jean Vautrin

Autour de l'image et du livre, Jean Vautrin est l'homme de plusieurs vies. Tour à tour photographe, assistant de Roberto Rossellini puis metteur en scène, scénariste, dialoguiste, il se consacre pendant quinze ans au cinéma. Fidèle équipier de Michel Audiard, il est avec Manchette, au début des années 70, l'un des pères fondateurs du néo-polar. Depuis, sur la lancée de Billy-ze-Kick et de La Vie Ripolin, il a écrit une quarantaine d'ouvrages. Romancier, nouvelliste, feuilletoniste, éditeur, il obtient successivement le prix Goncourt de la Nouvelle pour Baby-boom puis le prix Goncourt du roman et le Goncourt des Lycéens en 1989 pour Un grand pas vers le bon Dieu, chez Grasset. Avec son complice, Dan Franck, il publie chez Fayard huit tomes des Aventures de Boro, reporter photographe. Symphonie grabuge lui vaut le prix Populiste et Le cridu peuple le prix Louis-Guilloux pour l'ensemble de son oeuvre. Ce dernier roman, adapté en bandes dessinées par son ami Tardi chez Casterman, est un best-seller. A 77 ans, Vautrin commence à publier ses dessins. Il a reçu La Feuille d'or de la Ville de Nancy pour l'ensemble de son oeuvre.

Suggestions