Le siècle des totalitarismes

Auteur


Parution: 24Janvier 2011
Pages: 928
Format: 132mm x 198mm
Prix: 58.95 $
ISBN: 978-2-221-11437-7


Le siècle des totalitarismes

Il inclut Face à l'extrême, une analyse de la vie morale dans les camps de concentration allemands et soviétiques (1991) ; Une tragédie française, récit et analyse d'un épisode peu connu de la Libération, qui se déroule dans le centre de la France (1994) ; L'Homme dépaysé, série d'études sur la vie au temps du communisme dans le pays natal de l'auteur, la Bulgarie, sur la fin des régimes communistes en Europe de l'Est, sur les procès pour crimes contre l'humanité qui se sont tenus en France (1996) ; et Mémoire du mal, tentation du bien, réflexion sur le XXe siècle et le rôle qu'ont joué en Europe les régimes nazi et communiste (2000).

Ce volume propose des clés pour mieux comprendre l'histoire européenne du siècle passé. Il explore plusieurs aspects du phénomène totalitaire communiste : son idéologie, les métamorphoses de la morale dans les camps de concentration, la vie quotidienne aux pays du « socialisme réel », la psychologie des « sauveteurs » au cours de la Deuxième Guerre mondiale, les formes que prend aujourd'hui la mémoire de ce passé douloureux.
La portée de l'expérience vécue sous les régimes totalitaires déborde le domaine du politique : ces régimes constituaient, d'une certaine façon, des laboratoires à ciel ouvert, à l'échelle du pays entier. Il ne faudrait pas que les leçons qu'on peut en tirer, au prix de tant de souffrances, soient oubliées : les régimes totalitaires eux-mêmes sont derrière nous, mais leurs séquelles orientent toujours la politique des pays européens, comme en témoignent les tensions entre l'Est et l'Ouest ou les luttes idéologiques à l'intérieur de chaque pays.


Pour la présente édition, Tzvetan Todorov a rédigé une ample introduction, « Le totalitarisme entre le passé et le présent », qui situe ses recherches les unes par rapport aux autres et les complète par un examen des nouvelles idéologies dominant notre monde, le messianisme démocratique et l'ultralibéralisme.


Il inclut Face à l’extrême, une analyse de la vie morale dans les camps de concentration allemands et soviétiques (1991) ; Une tragédie française, récit et analyse d’un épisode peu connu de la Libération, qui se déroule dans le centre de la France (1994) ; L’Homme dépaysé, série d’études sur la vie au temps du communisme dans le pays natal de l’auteur, la Bulgarie, sur la fin des régimes communistes en Europe de l’Est, sur les procès pour crimes contre l’humanité qui se sont tenus en France (1996) ; et Mémoire du mal, tentation du bien, réflexion sur le XXe siècle et le rôle qu’ont joué en Europe les régimes nazi et communiste (2000).

Ce volume propose des clés pour mieux comprendre l’histoire européenne du siècle passé. Il explore plusieurs aspects du phénomène totalitaire communiste : son idéologie, les métamorphoses de la morale dans les camps de concentration, la vie quotidienne aux pays du « socialisme réel », la psychologie des « sauveteurs » au cours de la Deuxième Guerre mondiale, les formes que prend aujourd’hui la mémoire de ce passé douloureux.
La portée de l’expérience vécue sous les régimes totalitaires déborde le domaine du politique : ces régimes constituaient, d’une certaine façon, des laboratoires à ciel ouvert, à l’échelle du pays entier. Il ne faudrait pas que les leçons qu’on peut en tirer, au prix de tant de souffrances, soient oubliées : les régimes totalitaires eux-mêmes sont derrière nous, mais leurs séquelles orientent toujours la politique des pays européens, comme en témoignent les tensions entre l’Est et l’Ouest ou les luttes idéologiques à l’intérieur de chaque pays.

Pour la présente édition, Tzvetan Todorov a rédigé une ample introduction, « Le totalitarisme entre le passé et le présent », qui situe ses recherches les unes par rapport aux autres et les complète par un examen des nouvelles idéologies dominant notre monde, le messianisme démocratique et l’ultralibéralisme.

AUTEUR

Tzvetan Todorov

Tzvetan Todorov, directeur de recherche honoraire au CNRS, est né à Sofia (Bulgarie) en 1939 et il habite en France depuis 1963. Il est l'auteur d'une trentaine de livres consacrés à l'analyse des oeuvres et des sociétés, ainsi qu'à l'histoire des idées. Il a été professeur invité dans les universités américaines de Yale, Columbia, Berkeley et Harvard. En 2008, son oeuvre a été couronnée par le prestigieux prix Prince des Asturies.

Suggestions