Les diables blancs

Auteur

Traducteur


Parution: 13Octobre 2005
Pages: 576
Format: 135mm x 215mm
Prix: 45.95 $
ISBN: 978-2-221-10357-9


Les diables blancs

Traducteur

L’Afrique dans trente ans. En plus des guerres civiles, de terribles épidémies l’ont ravagée. Ainsi la Fièvre Plastique, dérivée de recherches en bio-ingéniérie qui visaient à faire produire par des plantes une sorte de plastique, a résulté d’un virus mutant qui s’est attaqué aux humains après avoir vitrifié la forêt primaire dans ce qui est devenu la Zone Morte. Cette Afrique est en partie recolonisée, sous couvert de sa reconstruction et de son développement, par des transnationales. Le Congo est ainsi confié à Obligate, une transnationale qui a, de surcroît, des allures de secte.Nicholas Hyde se trouve pris dans une escarmouche où la plupart de ses compagnons sont tués. Mais lui qui est parvenu à sauver un enfant, sait que les agresseurs ne sont pas comme le prétendent l’armée, la police et Obligate, des Loyalistes employant des enfants-soldats, mais des sortes de singes intelligents, modifiés génétiquement. Il a même réussi à ramener un corps mutilé.Accueilli en héros pour avoir sauvé l’enfant, il découvre que ce corps étrange a été saisi puis détruit, l’enfant soustrait à l’hôpital où il l’avait déposé et sans doute assassiné et le lieu de l’escarmouche napalmé. Quelqu’un dans Obligate a cherché à détruire toutes traces de l’existence des Diables Blancs.Ce pourrait être Teryl Meade, une biologiste d’Obligate. Elle a jadis travaillé avec son ex-mari à un projet de parc zoologique destiné à accueillir des espèces disparues mais recréées génétiquement.Soutenu par sa rage, Nick se dirige vers la Zone Morte pour ramener une preuve de l’existence des Diables Blancs. Un «eco-warrior», redoutable terroriste, évangéliste et mercenaire, Cody Corbin, se dirige aussi vers la même zone : il est animé par une passion frénétique, détruire tous les êtres génétiquement modifiés et tous ceux qui ont osé défier ainsi l’oeuvre de Dieu.Elspeth Faber, fille de l’ex-mari de Teryl Meade, cherche, elle, à retrouver son père au Kenya car elle le sait menacé. Elle arrive trop tard : il a été assassiné par Cody, peut-être à l’incitation de Teryl Meade dont le crime secret a été d’utiliser des gènes humains pour recréer des Australopithèques, devenus les Diables Blancs à la suite d’erreurs calculées pour en faire des combattants redoutables. Elspeth et Nick dont les voies convergent se retrouveront dans la Zone Morte, au coeur de ténèbres que n’aurait pas reniées Joseph Conrad. Paul McAuley a mis à profit sa formation de biologiste pour rendre crédibles les manipulations génétiques évoquées dans ce thriller haletant. Sa connaissance approfondie de l’Afrique centrale rend vraisemblable à la fois politiquement et biologiquement un enfer qui pourrait s’étendre à toute la planète. La force de son tableau de l’avenir proche évoque les meilleurs romans de John Brunner.

AUTEUR

Paul McAuley

Après une formation de biologiste, Paul McAuley a travaillé comme chercheur auprès d'universités réputées telles Oxford et UCLA. Capable de développer les thèmes des nanotechnologies, des intelligences artificielles ou des réalités virtuelles avec une exactitude impressionnante, il est un représentant de ce qu'on appelle la hard science-fiction. Mais ses romans aux trouvailles étonnantes, salués par toute la presse anglo-saxonne, sont bien destinés au grand public. Il a à son actif plus de quinze romans et recueils de nouvelles, couronnés par de nombreux prix (notamment le prix Philip-K.-Dick pour son premier roman Four Billion Stars, ou le prix Arthur-Clarke pour Fairyland).

Suggestions