Les Etendards du Temple T.2 Le Roman des Croisades

Auteur


Parution: 08Novembre 2001
Pages: 448
Format: 153mm x 240mm
Prix: 34.95 $
ISBN: 978-2-221-09550-8


Les Etendards du Temple T.2 Le Roman des Croisades

«La Croix et le Royaume», tome 1 de ce vaste «Roman des Croisades», a couvert le premier siècle de la présence chrétienne en Terre sainte: le temps de la conquête et de l'épanouissement. Mais le Royaume né de la Croix (la foi des premiers croisés) est fragile. Miné par les conflits entre les grands barons et par les querelles religieuses, pauvre en combattants (il y a sans doute moins de deux mille chevaliers face aux armées innombrables des Turcs et des Égyptiens), il survit difficilement dans les grands ports de la côte, d'Antioche à Gaza. Les papes ont beau prêcher de nouvelles croisades, convaincre à grand-peine les souverains d'Europe (Philippe Auguste, Richard Coeur de Lion, Frédéric II) de partir à la reconquête, l'élan initial est cassé, l'idéal dévoyé. Et Saint-François d'Assise peut bien débarquer en Terre sainte et Saint Louis tenter à deux reprises de soumettre l'Égypte, c'en est fini de la grande aventure. En 1291, en prenant Saint-Jean d'Acre, les Mameluks chassent définitivement les Francs de la Terre sainte. Au coeur de ce roman, Michel Peyramaure nous conte la passionnante saga des Templiers qui demeurèrent, jusqu'à la dernière heure, les plus vaillants défenseurs des positions chrétiennes, les derniers héros de l'esprit de croisade. La relation de tout ce deuxième tome est le fait de chroniqueurs tous membres de l'Ordre du Temple, ils en expriment la puissance, les ambitions et l'esprit. L'auteur poursuit leur histoire après leur retour en France, jusqu'à leur anéantissement, dans les années 1310, sous les coups de Philippe Le Bel.

«La Croix et le Royaume», tome 1 de ce vaste «Roman des Croisades», a couvert le premier siècle de la présence chrétienne en Terre sainte: le temps de la conquête et de l’épanouissement. Mais le Royaume né de la Croix (la foi des premiers croisés) est fragile. Miné par les conflits entre les grands barons et par les querelles religieuses, pauvre en combattants (il y a sans doute moins de deux mille chevaliers face aux armées innombrables des Turcs et des Égyptiens), il survit difficilement dans les grands ports de la côte, d’Antioche à Gaza. Les papes ont beau prêcher de nouvelles croisades, convaincre à grand-peine les souverains d’Europe (Philippe Auguste, Richard Coeur de Lion, Frédéric II) de partir à la reconquête, l’élan initial est cassé, l’idéal dévoyé. Et Saint-François d’Assise peut bien débarquer en Terre sainte et Saint Louis tenter à deux reprises de soumettre l’Égypte, c’en est fini de la grande aventure. En 1291, en prenant Saint-Jean d’Acre, les Mameluks chassent définitivement les Francs de la Terre sainte. Au coeur de ce roman, Michel Peyramaure nous conte la passionnante saga des Templiers qui demeurèrent, jusqu’à la dernière heure, les plus vaillants défenseurs des positions chrétiennes, les derniers héros de l’esprit de croisade. La relation de tout ce deuxième tome est le fait de chroniqueurs tous membres de l’Ordre du Temple, ils en expriment la puissance, les ambitions et l’esprit. L’auteur poursuit leur histoire après leur retour en France, jusqu’à leur anéantissement, dans les années 1310, sous les coups de Philippe Le Bel.

AUTEUR

Michel Peyramaure

Michel Peyramaure est né à Brive en 1922. Il est l'auteur d'une centaine de romans, la plupart relatifs à l'Histoire de France, dont certains ont été portés à l'écran.

Suggestions