Les murailles de Jéricho – Le Quatuor de Jérusalem – T4

Auteur

Traducteur


Parution: 10Mars 2008
Pages: 408
Format: 135mm x 215mm
Prix: 41.95 $
ISBN: 978-2-221-10532-0


Les murailles de Jéricho – Le Quatuor de Jérusalem – T4

Traducteur

1956. Né en Irak, soldat israélien, Yossi est déclaré mort lors de la guerre du Sinaï. Après un détour par l'Argentine, il réapparaît à Damas, sous le nom de Halim. Homme d'affaires habile, il s'introduit dans les hautes sphères de la Syrie et devient le Coureur, agent stratégique du Mossad, le service secret israélien.
De la création de l'OLP et du Fatah à Septembre noir, des attentats de Munich à la guerre du Kippour, dans une atmosphère de mystère et d'angoisse, l'aventure de Yossi/Halim s'inspire de celle d'Elie Cohen, agent du Mossad dont les renseignements changèrent le cours de la guerre des Six-Jours en 1967.
Sorti de Yale, nid d'espions, infiltré par la CIA au Moyen-Orient, Whittemore a écrit un roman d'espionnage qui surpasse les intrigues les plus audacieuses d'un John Le Carré. Mais son livre tient aussi du conte érudit et de la fable historique tant cet auteur est irréductible à un genre.
À travers les tourments du Coureur, qui ne sait plus s'il est un Israélien espionnant la Syrie ou un espion syrien, se dégage une ultime conviction : il est un « Oriental » que ses racines lient irrévocablement à un désert disputé et inspiré.
Whittemore salue l'histoire d'un rêve : celui, sur cette terre pétrie de sang et de symboles, d'une société apaisée, multiculturelle et multi confessionnelle ; un rêve pareil à la Ville sainte, l'inaccessible.
Ce quatrième volet du Quatuor peut se lire indépendamment des précédents, Le Codex du Sinaï, Jérusalem au poker et Ombres sur le Nil. L'ensemble constitue un chef-d'oeuvre de la littérature contemporaine salué par la critique internationale.
Jean-Daniel Brèque a obtenu le prix Jacques-Chambon pour sa traduction duQuatuor de Jérusalem.

1956. Né en Irak, soldat israélien, Yossi est déclaré mort lors de la guerre du Sinaï. Après un détour par l’Argentine, il réapparaît à Damas, sous le nom de Halim. Homme d’affaires habile, il s’introduit dans les hautes sphères de la Syrie et devient le Coureur, agent stratégique du Mossad, le service secret israélien.
De la création de l’OLP et du Fatah à Septembre noir, des attentats de Munich à la guerre du Kippour, dans une atmosphère de mystère et d’angoisse, l’aventure de Yossi/Halim s’inspire de celle d’Elie Cohen, agent du Mossad dont les renseignements changèrent le cours de la guerre des Six-Jours en 1967.
Sorti de Yale, nid d’espions, infiltré par la CIA au Moyen-Orient, Whittemore a écrit un roman d’espionnage qui surpasse les intrigues les plus audacieuses d’un John Le Carré. Mais son livre tient aussi du conte érudit et de la fable historique tant cet auteur est irréductible à un genre.
À travers les tourments du Coureur, qui ne sait plus s’il est un Israélien espionnant la Syrie ou un espion syrien, se dégage une ultime conviction : il est un « Oriental » que ses racines lient irrévocablement à un désert disputé et inspiré.
Whittemore salue l’histoire d’un rêve : celui, sur cette terre pétrie de sang et de symboles, d’une société apaisée, multiculturelle et multi confessionnelle ; un rêve pareil à la Ville sainte, l’inaccessible.
Ce quatrième volet du Quatuor peut se lire indépendamment des précédents, Le Codex du Sinaï, Jérusalem au poker et Ombres sur le Nil. L’ensemble constitue un chef-d’oeuvre de la littérature contemporaine salué par la critique internationale.
Jean-Daniel Brèque a obtenu le prix Jacques-Chambon pour sa traduction duQuatuor de Jérusalem.

AUTEUR

Edward Whittemore

Né en 1933 en Nouvelle-Angleterre, diplômé de Yale, officier dans le corps des marines, Whittemore travailla pour la CIA pendant plus d'une dizaine d'années, en Extrême-Orient, au Moyen-Orient, en Europe, puis a longtemps résidé à Jérusalem. Cette expérience lui fournit la matière de ses romans : Quin's Shangai Circus (1974), Le Codex du Sinaï(1977), Jérusalem au poker(1978), Les Ombres du Nil(1983) et Les Murailles de Jéricho(1987), ces quatre derniers formant Le Quatuor de Jérusalem.

Suggestions