Les Sanctuaires du monde

Auteur


Parution: Novembre 2014
Pages: 864
Format: 132mm x 198mm
Prix: 62.95 $
ISBN: 978-2-221-11647-0


Les Sanctuaires du monde

On peut définir la religion comme un message exprimé et transmis par des rites. Toutes les religions s'incarnent dans des lieux qui leur sont propres, séparés de l'espace commun. Ce sont les sanctuaires. D'où l'opportunité de cet ouvrage, véritable tour du monde des lieux où souffle l'esprit. Il s'ouvre sur une série d'essais consacrés au rapport entre espace et sacralité dans les principales religions et spiritualités du monde (âges préhistoriques, animisme africain, civilisations précolombiennes, judaïsme, religions de l'Antiquité, christianisme, islam, bouddhisme, hindouisme), prélude à un Dictionnaire constitué d'environ mille notices, d'Abomey (Bénin) à Zugdidi (Géorgie) en passant par Corinthe (Grèce), Fès (Maroc), Horyu-ji (Japon), Lourdes (France), Pachacamac (Pérou), Safed (Israël), Yamunotri (Inde) et des centaines d'autres. Sans prétendre à l'exhaustivité et sans verser dans l'érudition architecturale, historiographique ou théologique, chaque notice présente le sanctuaire dans ses aspects les plus remarquables et tente d'en expliquer la pérennité à travers les âges. Car les sanctuaires sont aussi des signes du vécu religieux des hommes d'hier et d'aujourd'hui : ils peuvent être liés à des phénomènes surnaturels, comme à La Mecque (Arabie Saoudite), ou à des miracles réitérés, comme à Walshingham (Grande-Bretagne) ; ils peuvent être des lieux de mémoire, comme à Lumbini (Inde), des foyers d'enseignement, comme à Lhassa (Tibet), des signes de puissance, comme à Luqsor (Égypte), des centres de prière, comme à Valaam (Russie), des buts de pèlerinage, comme à Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne)... L'une des particularités de ce Dictionnaire est en outre de donner la parole à ceux qui, de tout temps, se sont rendus dans ces lieux sacrés, pèlerins fervents ou simples voyageurs, s'y sont arrêtés plus ou moins longtemps, et ont eu à coeur de raconter leur expérience, avec la dent dure ou le coeur ravi. Des annexes permettent enfin au lecteur de s'y retrouver dans l'histoire et les spécificités de chaque âge et/ou chaque civilisation traités.

On peut définir la religion comme un message exprimé et transmis par des rites. Toutes les religions s’incarnent dans des lieux qui leur sont propres, séparés de l’espace commun. Ce sont les sanctuaires.

D’où l’opportunité de cet ouvrage, véritable tour du monde des lieux où souffle l’esprit.

Il s’ouvre sur une série d’essais consacrés au rapport entre espace et sacralité dans les principales religions et spiritualités du monde (âges préhistoriques, animisme africain, civilisations précolombiennes, judaïsme, religions de l’Antiquité, christianisme, islam, bouddhisme, hindouisme), prélude à un Dictionnaire constitué d’environ mille notices, d’Abomey (Bénin) à Zugdidi (Géorgie) en passant par Corinthe (Grèce), Fès (Maroc), Horyu-ji (Japon), Lourdes (France), Pachacamac (Pérou), Safed (Israël), Yamunotri (Inde) et des centaines d’autres.

Sans prétendre à l’exhaustivité et sans verser dans l’érudition architecturale, historiographique ou théologique, chaque notice présente le sanctuaire dans ses aspects les plus remarquables et tente d’en expliquer la pérennité à travers les âges. Car les sanctuaires sont aussi des signes du vécu religieux des hommes d’hier et d’aujourd’hui : ils peuvent être liés à des phénomènes surnaturels, comme à La Mecque (Arabie Saoudite), ou à des miracles réitérés, comme à Walshingham (Grande-Bretagne) ; ils peuvent être des lieux de mémoire, comme à Lumbini (Inde), des foyers d’enseignement, comme à Lhassa (Tibet), des signes de puissance, comme à Luqsor (Égypte), des centres de prière, comme à Valaam (Russie), des buts de pèlerinage, comme à Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne)… L’une des particularités de ce Dictionnaire est en outre de donner la parole à ceux qui, de tout temps, se sont rendus dans ces lieux sacrés, pèlerins fervents ou simples voyageurs, s’y sont arrêtés plus ou moins longtemps, et ont eu à coeur de raconter leur expérience, avec la dent dure ou le coeur ravi. Des annexes permettent enfin au lecteur de s’y retrouver dans l’histoire et les spécificités de chaque âge et/ou chaque civilisation traités.

AUTEUR

Matthieu Grimpret

Matthieu Grimpret est né en 1978. Après des études généralistes (Sciences Po Paris), il se spécialise en histoire des idées politiques, notamment sur les questions qui croisent l'histoire, la sociologie et la théologie. À Sciences Po Paris, il est titulaire d'un enseignement consacré aux « Politiques du salut dans le judaïsme, le christianisme et l'islam ».

Suggestions