Parerga et paralipomena

Auteur

Traducteur
,

Parution:
ISBN: 978-2-221-06763-5


Parerga et paralipomena

Traducteur

Les Parerga et Paralipomena, titre grec qui signifie « Accessoires et Restes », connurent un immense succès en Allemagne à leur parution, en 1851, et furent traduits en France entre 1905 et 1912. Bien qu’ils comptent parmi les textes majeurs d’Arthur Schopenhauer, ils n’ont fait l’objet, depuis, que de parutions marginales. Ils offrent pourtant aux lecteurs de l’auteur du Monde comme volonté et comme représentation un véritable kaléidoscope des grands thèmes traités par le philosophe : l’ennui, le désespoir, la bouffonnerie des comportements humains. Son pessimisme, qui lui fait dire que « la vie est une affaire qui ne couvre pas ses frais », connaît ici de nouveaux développements dans ses articles Sur le suicide ou Le Néant de la vie.
Schopenhauer propose un art de vivre pour remédier à la douloureuse condition humaine, sous la forme de conseils et de recommandations, comme de pratiquer avec prudence la compagnie de femmes. L’Essai qu’il consacre à celles-ci connut un vif succès auprès d’écrivains français tels Maupassant, Zola, Huysmans et tant d’autres dont Schopenhauer a nourri la misogynie.
Évoquant l’influence considérable de la pensée de Schopenhauer sur les créateurs de son temps, Didier Raymond souligne le paradoxe qui veut que son pessimisme ait eu sur beaucoup d’entre eux « les effets bénéfiques d’une libération longtemps attendue. Sa philosophie, écrit-il, confère enfin une certitude au sentiment de désespérance, d’extrême lassitude de l’existence ».
Par sa perspicacité philosophique et sa lucidité psychologique, comme par la clarté et la lisibilité de son écriture, cet ouvrage reste à cet égard un stimulant inépuisable.

AUTEUR

Arthur Schopenhauer

Ancien professeur à l’université Paris VIII, spécialiste reconnu de Schopenhauer, Didier Raymond est l’auteur d’une biographie du philosophe (Le Seuil, 1995) ainsi que de dix éditions critiques de ses différentes oeuvres.

Suggestions