Paris le jour Paris la nuit

Auteur


Parution: 23Octobre 1990
Pages: 1388
Format: 197mm x 132mm
Prix: 42.95 $
ISBN: 978-2-221-05673-8


Paris le jour Paris la nuit

Le Paris de la fin de l'Ancien Régime et le Paris révolutionnaire, le Paris diurne et le Paris nocturne sont réunis dans ce volume dû aux plus infatigables piétons ou paysans de Paris que connurent les lettres françaises. Au hasard des errances de l'un et des escapades de l'autre, nous sommes conviés à visiter le Pont-Neuf et le Palais-Royal, le Quartier de la Cité et l'Hôtel-Dieu, à fréquenter les cafés, les bouquinistes, les chiffonniers, à nous recueillir à Sainte-Geneviève ou à la Bastille, à assister au renvoi de M. Necker et à la convocation des États généraux, à suivre les séances de tribunal révolutionnaire et l'exécution du roi. Aucun quartier, aucun milieu, aucune figure pittoresque, aucune monstruosité de la ville ne manque. De la fille de joie à la marchande de tabac, des violateurs de sépulture aux mouchards de police, des médecins aux assassins, des garçons perruquiers aux chanteurs de rue, du boucher à l'Académicien, tous sont portraiturés, tous s'expriment dans le langage qui est le leur. Cette édition est due à deux dix-huitiémistes réputés : Daniel Baruch et Michel Delon. Le premier s'est fait connaître par ses travaux sur Restif de La Bretonne, dont il a également édité les romans dans « Bouquins ». Le second est professeur à la Sorbonne et auteur d'un livre remarqué sur l'idée d'énergie à la fin du XVIIIe siècle, ainsi que de nombreux travaux sur les Lumières et le Préromantisme.

Le Paris de la fin de l’Ancien Régime et le Paris révolutionnaire, le Paris diurne et le Paris nocturne sont réunis dans ce volume dû aux plus infatigables piétons ou paysans de Paris que connurent les lettres françaises. Au hasard des errances de l’un et des escapades de l’autre, nous sommes conviés à visiter le Pont-Neuf et le Palais-Royal, le Quartier de la Cité et l’Hôtel-Dieu, à fréquenter les cafés, les bouquinistes, les chiffonniers, à nous recueillir à Sainte-Geneviève ou à la Bastille, à assister au renvoi de M. Necker et à la convocation des États généraux, à suivre les séances de tribunal révolutionnaire et l’exécution du roi. Aucun quartier, aucun milieu, aucune figure pittoresque, aucune monstruosité de la ville ne manque. De la fille de joie à la marchande de tabac, des violateurs de sépulture aux mouchards de police, des médecins aux assassins, des garçons perruquiers aux chanteurs de rue, du boucher à l’Académicien, tous sont portraiturés, tous s’expriment dans le langage qui est le leur.
Cette édition est due à deux dix-huitiémistes réputés : Daniel Baruch et Michel Delon. Le premier s’est fait connaître par ses travaux sur Restif de La Bretonne, dont il a également édité les romans dans « Bouquins ». Le second est professeur à la Sorbonne et auteur d’un livre remarqué sur l’idée d’énergie à la fin du XVIIIe siècle, ainsi que de nombreux travaux sur les Lumières et le Préromantisme.

AUTEUR

Louis Sebastien Mercier

Suggestions