Récit d’un branleur

Auteur


Parution: 29Février 2000
Pages: 180
Format: 130mm x 205mm
Prix: 33.95 $
ISBN: 978-2-260-01542-0


Récit d’un branleur

" Il paraît qu'on attire tous un certain gratin de la société. Y en a c'est l'argent. D'autres les belles femmes. Et bien moi c'est les dingues. Les hallucinés. Et tous ceux qui ont besoin de se plaindre. Et c'était à cause de ce genre d'enfoirés que chaque midi je le mangeais froid mon onglet aux échalotes. J'avais rien. Ni profession, ni femme, ni ami. Jusqu'au jour où Julia, ma tante alcoolique, m'a légué son caniche blanc, pour aller mourir dans une cure de désintoxication. C'est peut-être ce chien qui m'a changé la vie. J'ai créé mon entreprise. La société des plaintes. Les gens pouvaient venir se plaindre dans mon appartement que j'avais transformé en bureau. Ça a tout de suite marché très fort. J'ai même dû engager un employé. C'est devenu mon meilleur ami. Et puis en lisant dans le journal la rubrique des faits-divers, je suis tombé amoureux. Une fille que j'avais connue à l'école et qui était devenue tueuse d'un couple de patrons de café. Bref. Ma vie se remplissait de tout ce dont a besoin un homme. Mais quand on a passé une existence à branler, les choses ne restent pas aussi faciles. "

 » Il paraît qu’on attire tous un certain gratin de la société. Y en a c’est l’argent. D’autres les belles femmes. Et bien moi c’est les dingues. Les hallucinés. Et tous ceux qui ont besoin de se plaindre. Et c’était à cause de ce genre d’enfoirés que chaque midi je le mangeais froid mon onglet aux échalotes.
J’avais rien. Ni profession, ni femme, ni ami. Jusqu’au jour où Julia, ma tante alcoolique, m’a légué son caniche blanc, pour aller mourir dans une cure de désintoxication.
C’est peut-être ce chien qui m’a changé la vie.
J’ai créé mon entreprise. La société des plaintes. Les gens pouvaient venir se plaindre dans mon appartement que j’avais transformé en bureau. Ça a tout de suite marché très fort. J’ai même dû engager un employé. C’est devenu mon meilleur ami. Et puis en lisant dans le journal la rubrique des faits-divers, je suis tombé amoureux. Une fille que j’avais connue à l’école et qui était devenue tueuse d’un couple de patrons de café.
Bref. Ma vie se remplissait de tout ce dont a besoin un homme. Mais quand on a passé une existence à branler, les choses ne restent pas aussi faciles. « 

AUTEUR

Samuel Benchetrit

Tandis que Chroniques de l'asphalte, 1/5 connaît un formidable succès de librairie, et que sa pièce Moins 2 (trois nominations aux Molières 2006) fait salle comble au théâtre Hébertot des mois durant, le jeune auteur écrit et entreprend le tournage de son deuxième long-métrage, J'ai toujours rêvé d'être un gangster, tout en révélant son talent d'acteur dans Backstage, le film d'Emmanuelle Bercot. Chroniques de l'asphalte, 2/5est son troisième ouvrage publié aux éditions Julliard.

Suggestions