Un livre de raison

Auteur

Traducteur


Parution: 11Octobre 2010
Pages: 336
Format: 122mm x 182mm
Prix: 14.95 $
ISBN: 978-2-221-11579-4


Un livre de raison

Traducteur

Un Livre de raison est un chef-d'oeuvre sur l'innocence et le mal. Dans son style habituel, sensible et tranchant, Joan Didion continue d'explorer l'atomisation de la société contemporaine en faisant le portrait de deux femmes aux prises avec l'implacable réalité d'une vie à la marge, dans un pays au futur incertain.
La narratrice du roman, Grace Strasser-Mendana, est d'origine américaine, mais elle est devenue par son mariage, puis par son veuvage, une propriétaire riche et influente de Boca Grande, petite « république » fictionnelle et délabrée d'Amérique Centrale. De sa formation d'ethnologue elle a conservé une passion pour l'observation des êtres humains, et si elle possède une grande partie des richesses du pays, elle en connaît aussi tous les secrets. Alors qu'elle se meurt lentement d'un cancer, Grace mène une dernière enquête autour de Charlotte Douglas, une belle Américaine de quarante ans échouée à Boca Grande dans l'espoir de retrouver sa fille rebelle en fuite, et qui a été abattue d'une balle dans le dos au cours d'une des nombreuses révolutions qui secouent le pays.
Dans ce roman d'une force rare, Joan Didion, par le biais de Grace qui se veut un témoin critique et détaché, dépeint une femme d'une ignorance stupéfiante, tout à la fois victime et figure de l'aveuglement, qui a échoué à enseigner le monde à sa propre fille. Le destin de Charlotte est singulier en même temps qu'il est emblématique d'un âge où l'autorité n'a plus de conscience, où la violence est insondable.

Un Livre de raison est un chef-d’oeuvre sur l’innocence et le mal. Dans son style habituel, sensible et tranchant, Joan Didion continue d’explorer l’atomisation de la société contemporaine en faisant le portrait de deux femmes aux prises avec l’implacable réalité d’une vie à la marge, dans un pays au futur incertain.
La narratrice du roman, Grace Strasser-Mendana, est d’origine américaine, mais elle est devenue par son mariage, puis par son veuvage, une propriétaire riche et influente de Boca Grande, petite « république » fictionnelle et délabrée d’Amérique Centrale. De sa formation d’ethnologue elle a conservé une passion pour l’observation des êtres humains, et si elle possède une grande partie des richesses du pays, elle en connaît aussi tous les secrets. Alors qu’elle se meurt lentement d’un cancer, Grace mène une dernière enquête autour de Charlotte Douglas, une belle Américaine de quarante ans échouée à Boca Grande dans l’espoir de retrouver sa fille rebelle en fuite, et qui a été abattue d’une balle dans le dos au cours d’une des nombreuses révolutions qui secouent le pays.
Dans ce roman d’une force rare, Joan Didion, par le biais de Grace qui se veut un témoin critique et détaché, dépeint une femme d’une ignorance stupéfiante, tout à la fois victime et figure de l’aveuglement, qui a échoué à enseigner le monde à sa propre fille. Le destin de Charlotte est singulier en même temps qu’il est emblématique d’un âge où l’autorité n’a plus de conscience, où la violence est insondable.

AUTEUR

Joan Didion

Joan Didion est née en 1934 à Sacramento, Californie. Étudiante à Berkeley, San Francisco, elle reçoit son diplôme d'anglais en 1956. Romancière, scénariste, journaliste pour Vogue, le New York Times et le New Yorker, entre autres, elle ne cessera d'explorer la « satire de la vacuité existentielle de la bourgeoisie intellectuelle de la côte Ouest ». Elle se marie en 1964 avec le romancier et scénariste John Gregory Dunne. Jusqu'à la mort de ce dernier, en 2004, ils ont formé un couple phare de la vie culturelle des États-Unis, lié par une complicité intellectuelle d'exception. Elle a écrit cinq romans et huit essais, dont L'Année de la pensée magique (Grasset, 2007), récit de l'année qui a suivi la mort soudaine de son mari.

Suggestions