17 équations qui ont changé le monde

Auteur

Traducteur


Parution: 10Mars 2014
Pages: 416
Format: 1mm x 240mm
Prix: 34.95 $
ISBN: 978-2-221-13334-7


17 équations qui ont changé le monde

Traducteur

Pour apprivoiser ces équations qui en amusent certains et font peur à beaucoup, Ian Stewart, l'un des meilleurs vulgarisateurs de mathématiques au monde, nous conseille d'imaginer qu'il s'agit d'un pont entre deux rives, les deux rives du « signe égal ». Vous comprendrez mieux comment l'humanité, depuis des siècles, exprime un désir très spécial : celui de forger des liens entre des royaumes différents, ces liens étant traduits en langage mathématique. Et le résultat est étonnant ; les équations ont permis d'établir des correspondances d'une utilité évidente entre ce monde très abstrait de l'univers mathématique et des activités humaines on ne peut plus concrètes : calculer la superficie d'un champ, détecter des formations géologiques contenant du pétrole, évaluer l'efficacité d'un médicament lors d'un essai clinique, mesurer un niveau de radioactivité, fabriquer un avion efficace, communiquer à distance par ondes radio, etc.
Quand l'auteur a choisi ce titre, 17 équations qui ont changé le monde, il n'a pas voulu donner dans l'hyperbole mais engager sans emphase son lecteur dans une histoire magnifique, celle de la pensée scientifique, depuis la Grèce antique jusqu'à la mécanique quantique actuelle. Dans une telle série, il ne pouvait ignorer la plus célèbre d'entre toutes les équations : E = mc2. On comprend très facilement que E représente l'énergie d'un objet, que m est sa masse et c la vitesse de la lumière : environ 300 000 km/s. L'équation semble d'une simplicité enfantine, alors que sa signification est d'une profondeur insoupçonnée... Elle nous enseigne en effet que masse et énergie ne sont pas des quantités indépendantes mais bel et bien reliées. D'où cette conséquence extraordinaire : quand l'homme a voulu convertir concrètement la masse (sur une rive du signe égal) en énergie (sur l'autre rive), il a fabriqué... la bombe atomique. De même, c'est cette équation majeure de la théorie de la relativité qui recèle en son sein une autre pépite de l'esprit d'Einstein : l'espace et le temps, idées apparemment distinctes, sont intiment liées, elles aussi.
Toute l'habileté de Ian Stewart consiste à aider son lecteur à traverser ce fameux pont entre les univers – l'abstrait et le concret –, au moyen d'un langage aussi simple que possible et qui conserve le sens du merveilleux.

Pour apprivoiser ces équations qui en amusent certains et font peur à beaucoup, Ian Stewart, l’un des meilleurs vulgarisateurs de mathématiques au monde, nous conseille d’imaginer qu’il s’agit d’un pont entre deux rives, les deux rives du « signe égal ». Vous comprendrez mieux comment l’humanité, depuis des siècles, exprime un désir très spécial : celui de forger des liens entre des royaumes différents, ces liens étant traduits en langage mathématique. Et le résultat est étonnant ; les équations ont permis d’établir des correspondances d’une utilité évidente entre ce monde très abstrait de l’univers mathématique et des activités humaines on ne peut plus concrètes : calculer la superficie d’un champ, détecter des formations géologiques contenant du pétrole, évaluer l’efficacité d’un médicament lors d’un essai clinique, mesurer un niveau de radioactivité, fabriquer un avion efficace, communiquer à distance par ondes radio, etc.
Quand l’auteur a choisi ce titre, 17 équations qui ont changé le monde, il n’a pas voulu donner dans l’hyperbole mais engager sans emphase son lecteur dans une histoire magnifique, celle de la pensée scientifique, depuis la Grèce antique jusqu’à la mécanique quantique actuelle. Dans une telle série, il ne pouvait ignorer la plus célèbre d’entre toutes les équations : E = mc2. On comprend très facilement que E représente l’énergie d’un objet, que m est sa masse et c la vitesse de la lumière : environ 300 000 km/s. L’équation semble d’une simplicité enfantine, alors que sa signification est d’une profondeur insoupçonnée… Elle nous enseigne en effet que masse et énergie ne sont pas des quantités indépendantes mais bel et bien reliées. D’où cette conséquence extraordinaire : quand l’homme a voulu convertir concrètement la masse (sur une rive du signe égal) en énergie (sur l’autre rive), il a fabriqué… la bombe atomique. De même, c’est cette équation majeure de la théorie de la relativité qui recèle en son sein une autre pépite de l’esprit d’Einstein : l’espace et le temps, idées apparemment distinctes, sont intiment liées, elles aussi.
Toute l’habileté de Ian Stewart consiste à aider son lecteur à traverser ce fameux pont entre les univers – l’abstrait et le concret –, au moyen d’un langage aussi simple que possible et qui conserve le sens du merveilleux.

AUTEUR

Ian Stewart

Ian Stewart est professeur émérite de mathématiques à l'université de Warwick, médaille Faraday de la Royal Society britannique. Il est l'auteur de plus de quatre-vingts livres de vulgarisation scientifique dont notamment Mon cabinet de curiosités mathématiques, La Chasse aux trésors mathématiques et Les Mathématiques du vivant, chez Flammarion, ainsi que Ta moitié est plus grande que la mienne ! Comment couper équitablement un gâteau et 19 autres énigmes mathématiques, chez Dunod.

Suggestions