Anticancer – NE

Auteur


Parution: 08Mars 2010
Pages: 416
Format: 153mm x 240mm
Prix: 32.95 $
ISBN: 978-2-221-11409-4


Anticancer – NE

En trois ans, la recherche a apporté suffisamment de nouvelles études, explications et moyens de défense contre le cancer pour qu’il soit indispensable de les intégrer aux différents chapitres de cette édition.

– Parmi les modifications apportées, le chapitre sur le « mental anticancer » est à présent plus court, plus simple et plus clair. Il présente des études inédites qui confirment l’importance de sortir du sentiment d’impuissance pour ne pas être conduit au désespoir. David Servan-Schreiber y propose des méthodes pratiques afin de lutter contre la croissance du cancer.

– Dans le chapitre sur les « aliments anticancer », l’auteur inclut de nouvelles études très prometteuses concernant aliments et vitamines, notamment le classement des fruits d’été à gros noyau et de l’huile d’olive dans la catégorie des « aliments anticancer », et l’importance de la vitamine D3.

– Le chapitre sur « l’environnement anticancer » est augmenté de l’analyse du rôle des téléphones portables dans l’apparition du cancer. À la suite de la réunion d’un collectif de cancérologues, de toxicologues, d’épistémologistes et d’un physicien, il donne des mesures de précaution pour une meilleure utilisation de ces appareils. Dans ce chapitre, il dénonce également certains produits chimiques de notre quotidien, facteurs de cancers, contenus dans le plastique mais aussi dans certaines boissons et viennoiseries industrielles.

Après la première édition d’Anticancer, David Servan-Schreiber a reçu un nombre incroyable de témoignages. C’est pour ces lecteurs qui luttent contre le cancer, comme lui-même il y a quelques années, que David Servan-Schreiber a souhaité cette réédition. Afin qu’ils aient des armes pour se battre au quotidien contre le défaitisme ambiant, et surtout contre le cancer.

AUTEUR

David Servan-Schreiber

Médecin et chercheur en neurosciences formé aux États-Unis, David Servan-Schreiber a créé et dirigé un centre de médecine intégrée à l'université de Pittsburgh, où il a enseigné en qualité de professeur de psychiatrie clinique. À l'âge de 31 ans, on lui a découvert une tumeur au cerveau. Défiant tous les pronostics médicaux, il est parvenu à vivre avec son cancer pendant dix-neuf ans. Il est l'auteur de Guérir (2003) et d'Anticancer (2007), vendus à des millions d'exemplaires et traduits en quarante langues. On peut se dire au revoir plusieurs fois (2011), son dernier livre, revenait sur la longue histoire de sa maladie et sa confiance renouvelée en sa méthode anticancer. Il est mort en juillet 2011.

Suggestions