On peut se dire au revoir plusieurs fois

Auteur


Parution: 20Juin 2011
Pages: 160
Format: 110mm x 177mm
Prix: 16.95 $
ISBN: 978-2-221-12704-9


On peut se dire au revoir plusieurs fois

« Tôt ou tard, il allait revenir. Je connaissais les pronostics de mon cancer. Je pouvais retarder l’échéance, gagner des années, presque l’oublier, mais cette fois c’était « the Big One », comme disent les Californiens qui redoutent un tremblement de terre dévastateur.
Cette rechute m’a amené à me poser les questions les plus graves, peut-être les plus importantes, de ma vie : si je suis rattrapé par la maladie alors que je pense, mange, bouge, respire et vis anticancer, alors que reste-t-il d’Anticancer ?
C’est pour répondre à cette question que j’écris aujourd’hui.
Ce livre est aussi l’occasion, pour moi, de dire au revoir à tous ceux qui ont apprécié mes livres précédents ou qui sont venus m’écouter. Quoiqu’il arrive, j’ai le ferme espoir que cet au revoir ne sera pas le dernier.
On peut se dire au revoir plusieurs fois. »

David Servan-Schreiber

AUTEUR

David Servan-Schreiber

Médecin et chercheur en neurosciences formé aux États-Unis, David Servan-Schreiber a créé et dirigé un centre de médecine intégrée à l'université de Pittsburgh, où il a enseigné en qualité de professeur de psychiatrie clinique. À l'âge de 31 ans, on lui a découvert une tumeur au cerveau. Défiant tous les pronostics médicaux, il est parvenu à vivre avec son cancer pendant dix-neuf ans. Il est l'auteur de Guérir (2003) et d'Anticancer (2007), vendus à des millions d'exemplaires et traduits en quarante langues. On peut se dire au revoir plusieurs fois (2011), son dernier livre, revenait sur la longue histoire de sa maladie et sa confiance renouvelée en sa méthode anticancer. Il est mort en juillet 2011.

Suggestions