Parution: 13Août 2007
Pages: 320
Format: 153mm x 240mm
Prix: 29.95 $
ISBN: 978-2-221-09707-6


Après Dolly

Traducteur

En 1996, le biologiste Ian Wilmut provoque une onde de choc dans le monde entier – chez les scientifiques, les spécialistes d'éthique et le grand public –, en annonçant que son équipe de l'institut Roslin en Écosse avait réussi à faire naître le premier animal issu du clonage d'une cellule adulte : c'est la fameuse brebis Dolly. Immédiatement, les réactions et les commentaires les plus fous se font entendre : peur de voir naître des armées de bébés-clones humains, fantasme à la Meilleur des mondes, crainte de voir remises en cause les notions de filiation et d'identité... En France, une loi sera même édictée selon laquelle le clonage est un "crime contre l'espèce humaine". Une décennie plus tard, les passions se sont un peu apaisées et le scientifique peut revenir en détail sur l'histoire extraordinaire de cette naissance et les recherches fondamentales qui l'entourent. Dolly, morte en 2003, n'est pas née par hasard. Elle fait suite à d'étonnants travaux en biologie de la reproduction que mènent à travers la planète de très nombreux chercheurs, généralement dotés d'une forte personnalité. Nous découvrons ainsi le travail mené dans ces laboratoires qui donnent naissance à des clones de souris, de chat, de cheval... Ovules, spermatozoïdes, embryons... l'ouvrage nous fait pénétrer dans le fascinant secret de nos cellules. Opposant déclaré à tout clonage reproductif, Ian Wilmut explique pourquoi, en revanche, il faut poursuivre de manière éthique les recherches dans le domaine du clonage thérapeutique. Avec beaucoup de pédagogie, le "père de Dolly" nous fait saisir les enjeux de la recherche actuelle la plus controversée, sur ce que l'on nomme les "cellules souches". La création de Dolly a favorisé des percées scientifiques qui conduiront un jour à des avancées médicales de tout premier ordre pour soigner des patients atteints de maladies d'Alzheimer, de Parkinson, du diabète, voire du cancer...

En 1996, le biologiste Ian Wilmut provoque une onde de choc dans le monde entier – chez les scientifiques, les spécialistes d’éthique et le grand public –, en annonçant que son équipe de l’institut Roslin en Écosse avait réussi à faire naître le premier animal issu du clonage d’une cellule adulte : c’est la fameuse brebis Dolly. Immédiatement, les réactions et les commentaires les plus fous se font entendre : peur de voir naître des armées de bébés-clones humains, fantasme à la Meilleur des mondes, crainte de voir remises en cause les notions de filiation et d’identité… En France, une loi sera même édictée selon laquelle le clonage est un « crime contre l’espèce humaine ».
Une décennie plus tard, les passions se sont un peu apaisées et le scientifique peut revenir en détail sur l’histoire extraordinaire de cette naissance et les recherches fondamentales qui l’entourent. Dolly, morte en 2003, n’est pas née par hasard. Elle fait suite à d’étonnants travaux en biologie de la reproduction que mènent à travers la planète de très nombreux chercheurs, généralement dotés d’une forte personnalité. Nous découvrons ainsi le travail mené dans ces laboratoires qui donnent naissance à des clones de souris, de chat, de cheval… Ovules, spermatozoïdes, embryons… l’ouvrage nous fait pénétrer dans le fascinant secret de nos cellules.
Opposant déclaré à tout clonage reproductif, Ian Wilmut explique pourquoi, en revanche, il faut poursuivre de manière éthique les recherches dans le domaine du clonage thérapeutique. Avec beaucoup de pédagogie, le « père de Dolly » nous fait saisir les enjeux de la recherche actuelle la plus controversée, sur ce que l’on nomme les « cellules souches ». La création de Dolly a favorisé des percées scientifiques qui conduiront un jour à des avancées médicales de tout premier ordre pour soigner des patients atteints de maladies d’Alzheimer, de Parkinson, du diabète, voire du cancer…

AUTEUR

Ian Wilmut

Ian Wilmut, biologiste, spécialiste de reproduction animale, a longtemps travaillé à l'institut Roslin (Écosse) où est née Dolly. Il est aujourd'hui professeur à l'université d'Édimbourg.

AUTEUR

Roger Highfield

Roger Highfield, journaliste, est responsable de la section scientifique du quotidien britannique Daily Telegraph.

Suggestions