Berlin

Auteur


Parution: Novembre 2014
Pages: 1152
Format: 132mm x 198mm
Prix: 64.95 $
ISBN: 978-2-221-12570-0


Berlin

Avant de (re)devenir l'emblème d'un jeune pays, Berlin a été la capitale d'un siècle : celui qui vient de s'achever, et dont l'effrondrement du Mur a précipité la fin. Mais avant ce XXe siècle qu'elle a symbolisé jusque dans ses espoirs les plus fous, Berlin a d'abord été cette « Athènes de la Spree » rêvée par un despote éclairé, Frédéric II le Grand, qui voulait en faire un phare des Lumières européennes. Elle est ensuite devenue, durant la seconde moitié du XIXe siècle, l'une des plus grandes cités industrielles de la planète, « le Chicago de l'Europe » selon Mark Twain... Depuis 1989, cette capitale gigantesque, dont la nature occupe près de la moitié de la surface, a cristallisé en accéléré la plupart des changements structurels qui n'avaient affecté les autres grandes villes européennes que progressivement depuis les années 1960. C'est une ville-laboratoire, qui cache sous des atours placides une effervescence qui attire les créateurs du monde entier. Cet ouvrage s'articule en quatre parties, entre lesquelles le lecteur est invité à vagabonder librement. La première, « Histoire », relate les principaux événements qui ont marqué l'histoire politique, sociale, mais aussi urbanistique de la ville. Le volet concernant l'histoire contemporaine passe en revue les enjeux auxquels est aujourd'hui confrontée la capitale de la troisième puissance économique mondiale. Treize « Promenades » viennent ensuite proposer autant de chemins buissonniers pour parcourir ? et regarder ? Berlin autrement : à travers sa tradition cosmopolite ou sa dimension bucolique, par le prisme de son histoire musicale ou sur les traces de quelques-uns de ses plus glorieux flâneurs... Suit une « Anthologie littéraire » présentant un large éventail de textes d'écrivains allemands, mais aussi étrangers, du XVIIIe au XXIe siècle, d'E.T.A. Hoffmann à Marie Ndiaye, en passant par Alfred Döblin ou Vladimir Nabokov, parmi lesquels plusieurs traductions de textes inédits. Un « Dictionnaire » fournit enfin, au-delà des entrées classiques (monuments, personnalités, etc.), des mots-clés permettant de pénétrer intimement au coeur de l'histoire, de l'imaginaire et du quotidien de Berlin. Des cartes, un index et une bibliographie viennent compléter ce panorama.

Avant de (re)devenir l’emblème d’un jeune pays, Berlin a été la capitale d’un siècle : celui qui vient de s’achever, et dont l’effrondrement du Mur a précipité la fin. Mais avant ce XXe siècle qu’elle a symbolisé jusque dans ses espoirs les plus fous, Berlin a d’abord été cette « Athènes de la Spree » rêvée par un despote éclairé, Frédéric II le Grand, qui voulait en faire un phare des Lumières européennes. Elle est ensuite devenue, durant la seconde moitié du XIXe siècle, l’une des plus grandes cités industrielles de la planète, « le Chicago de l’Europe » selon Mark Twain… Depuis 1989, cette capitale gigantesque, dont la nature occupe près de la moitié de la surface, a cristallisé en accéléré la plupart des changements structurels qui n’avaient affecté les autres grandes villes européennes que progressivement depuis les années 1960. C’est une ville-laboratoire, qui cache sous des atours placides une effervescence qui attire les créateurs du monde entier.

Cet ouvrage s’articule en quatre parties, entre lesquelles le lecteur est invité à vagabonder librement.

La première, « Histoire », relate les principaux événements qui ont marqué l’histoire politique, sociale, mais aussi urbanistique de la ville. Le volet concernant l’histoire contemporaine passe en revue les enjeux auxquels est aujourd’hui confrontée la capitale de la troisième puissance économique mondiale.

Treize « Promenades » viennent ensuite proposer autant de chemins buissonniers pour parcourir ? et regarder ? Berlin autrement : à travers sa tradition cosmopolite ou sa dimension bucolique, par le prisme de son histoire musicale ou sur les traces de quelques-uns de ses plus glorieux flâneurs…

Suit une « Anthologie littéraire » présentant un large éventail de textes d’écrivains allemands, mais aussi étrangers, du XVIIIe au XXIe siècle, d’E.T.A. Hoffmann à Marie Ndiaye, en passant par Alfred Döblin ou Vladimir Nabokov, parmi lesquels plusieurs traductions de textes inédits.

Un « Dictionnaire » fournit enfin, au-delà des entrées classiques (monuments, personnalités, etc.), des mots-clés permettant de pénétrer intimement au coeur de l’histoire, de l’imaginaire et du quotidien de Berlin. Des cartes, un index et une bibliographie viennent compléter ce panorama.

AUTEUR

David Sanson

Après sa sortie d'HEC, David Sanson a passé trois années à Leipzig, durant lesquelles il a effectué ses premiers séjours à Berlin. Il a ensuite exercé pendant quinze ans le métier de journaliste et poursuit depuis 2010 un triple parcours de conseiller artistique, d'auteur et de musicien. Il a publié un essai biographique sur Maurice Ravel, ainsi que la traduction du premier livre en français consacré à Arvo Pärt (Actes Sud) ; dans la collection « Bouquins », chez Robert Laffont, il a participé aux ouvrages collectifs Tout Bach et Tout Mozart, ainsi qu'au Dictionnaire du rock de Michka Assayas. En 2013-2014, David Sanson a été pensionnaire de la Villa Médicis à Rome en tant qu'historien de la musique.

Suggestions