Bouddha T.1 Le rêve de lumière

Auteur

Traducteur


Parution: 08Février 2001
Pages: 240
Format: 153mm x 240mm
Prix: 24.95 $
ISBN: 978-2-221-09208-8


Bouddha T.1 Le rêve de lumière

Traducteur

À travers une succession d'aventures à la fois sensuelles et cruelles, Patricia Chendi retrace la vie de Bouddha dans l'Inde fabuleuse du VIe siècle avant J.-C. «Le Rêve de lumière» raconte comment Siddhārta choisit la voie de l'esprit et, de découvertes en renoncements, quitte pour toujours son existence princière. Selon la volonté de son père qui tient à le protéger du mal et de la souffrance, le prince Siddhārta vit retiré du monde. Mais il n'est pas heureux dans la prison dorée qu'est le palais de Kalipavastu. Rêveur, il se sait destiné; il est en proie à l'essentiel questionnement «Qui suis-je? Que signifie mon nom: “Celui qui a atteint son but”?» Quand le vieux brahmane Asita lui apprend qu'il aura à choisir entre la voie du coeur qui fera de lui un grand roi, et celle de l'esprit, qui le réincarnera dans le Bouddha, Siddhārta reconnaît dans la sagesse sa destinée. Son message délivrera les hommes.Pendant ce temps, dans la sombre cité des Serpents, le roi Dronodona, prêtre de Mara, le dieu du Mal, échafaude des plans pour empêcher la réalisation de la prophétie car son règne maléfique est menacé par l'accomplissement de Siddhārta. Il dépêche donc son fils Devadatta auprès de son jeune rival afin de le surveiller. Mais Narayani, la plus belle et la plus experte des concubines du palais, s'enfuit pour retrouver le beau prince. Un songe lui a révélé que Siddhārta l'attendait, pour le libérer de sa servitude.Tandis qu'elle tente de le rejoindre à travers une Inde en proie à la misère, à la peste et à la guerre, le jeune prince comprend douloureusement qu'il ne connaît rien de la vie et des hommes. Il renonce alors à quitter la demeure royale et s'abandonne aux plaisirs voluptueux du jeu et de l'amour. Égaré, assoiffé, il parvient pourtant à soulever le voile de l'illusion et découvre, derrière la beauté et la jeunesse, la vieillesse, le dépérissement et la mort. La vie est souffrance. Là est la vérité à laquelle il doit se consacrer. Voilà pourquoi, époux heureux de la douce Yasodhara qui lui donne un fils, le plus beau parmi les hommes, prince aimé et père comblé, Siddhārta quitte définitivement son palais doré...«Bouddha», une grande fresque romanesque pour 2001 en trois tomes : «Le Rêve de lumière», «L'Arbre des Quatre Vérités» (à paraître le 15 mars) et «Le Sourire du sage» (à paraître le 17 mai).

À travers une succession d’aventures à la fois sensuelles et cruelles, Patricia Chendi retrace la vie de Bouddha dans l’Inde fabuleuse du VIe siècle avant J.-C. «Le Rêve de lumière» raconte comment Siddhārta choisit la voie de l’esprit et, de découvertes en renoncements, quitte pour toujours son existence princière. Selon la volonté de son père qui tient à le protéger du mal et de la souffrance, le prince Siddhārta vit retiré du monde. Mais il n’est pas heureux dans la prison dorée qu’est le palais de Kalipavastu. Rêveur, il se sait destiné; il est en proie à l’essentiel questionnement «Qui suis-je? Que signifie mon nom: “Celui qui a atteint son but”?» Quand le vieux brahmane Asita lui apprend qu’il aura à choisir entre la voie du coeur qui fera de lui un grand roi, et celle de l’esprit, qui le réincarnera dans le Bouddha, Siddhārta reconnaît dans la sagesse sa destinée. Son message délivrera les hommes.Pendant ce temps, dans la sombre cité des Serpents, le roi Dronodona, prêtre de Mara, le dieu du Mal, échafaude des plans pour empêcher la réalisation de la prophétie car son règne maléfique est menacé par l’accomplissement de Siddhārta. Il dépêche donc son fils Devadatta auprès de son jeune rival afin de le surveiller. Mais Narayani, la plus belle et la plus experte des concubines du palais, s’enfuit pour retrouver le beau prince. Un songe lui a révélé que Siddhārta l’attendait, pour le libérer de sa servitude.Tandis qu’elle tente de le rejoindre à travers une Inde en proie à la misère, à la peste et à la guerre, le jeune prince comprend douloureusement qu’il ne connaît rien de la vie et des hommes. Il renonce alors à quitter la demeure royale et s’abandonne aux plaisirs voluptueux du jeu et de l’amour. Égaré, assoiffé, il parvient pourtant à soulever le voile de l’illusion et découvre, derrière la beauté et la jeunesse, la vieillesse, le dépérissement et la mort. La vie est souffrance. Là est la vérité à laquelle il doit se consacrer. Voilà pourquoi, époux heureux de la douce Yasodhara qui lui donne un fils, le plus beau parmi les hommes, prince aimé et père comblé, Siddhārta quitte définitivement son palais doré…«Bouddha», une grande fresque romanesque pour 2001 en trois tomes : «Le Rêve de lumière», «L’Arbre des Quatre Vérités» (à paraître le 15 mars) et «Le Sourire du sage» (à paraître le 17 mai).

AUTEUR

Patricia Chendi

Patricia Chendi a trente ans. Née à Milan d'une mère égyptienne, elle a fait des études d'histoire médiévale en Italie et d'histoire des religions à Jérusalem. Elle vit aujourd'hui entre Milan et Paris. Bouddha est son premier roman.

Suggestions